differents-gouvernements-francais

Les différents gouvernements

Le gouvernement est l'organe qui détient le pouvoir dans un pays. Sous la conduite du Premier ministre, nommé par le président de la République, le gouvernement détermine et dirige la politique de la Nation. Au fil des ans et des présidents, les gouvernements se suivent, mais ne se ressemblent pas.
Accueil / Les différents gouvernements

Sous la présidence d’Emmanuel Macron

Emmanuel-macron-gouvernementLe 1er gouvernement Philippe

Après avoir été élu président de la République le 7 mai 2017, Emmanuel Macron a nommé Édouard Philippe au poste de Premier ministre le 15 mai 2017. L’annonce de la composition du gouvernement a lieu le 17 mai. Ce 40e gouvernement compte 22 membres à parité hommes-femmes : dix-huit ministres et quatre secrétaires d’État.

Suite aux élections législatives de 18 juin 2017, et conformément à la tradition républicaine, Édouard Philippe a présenté la démission de son gouvernement le 19 juin 2017.

Le 2e gouvernement Philippe

Après la démission du gouvernement, le président de la République, Emmanuel Macron, a reconduit Édouard Philippe dans ses fonctions et lui a demander de former un nouveau gouvernement.

Le 21 juin 2017, le nouveau gouvernement est nommé. Il comprend 30 membres : dix-neuf ministres (dont le Premier ministre) et dix secrétaires d’État. Avec 15 femmes et 15 hommes, la parité est respectée.

Suite au départ de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, et de Laura Flessel, ministre des Sports, en septembre 2018, le 2e gouvernement d’Édouard Philippe a été très légèrement remanié. En effet, les deux démissionnaires ont été remplacer par François de Rugy au ministère de l’Écologie et par Roxana Maracineanu au ministère des Sports.

Le 3e gouvernement Philippe

Le 16 octobre, deux semaines après la démission du ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, l’Élysée a dévoilé le gouvernement Philippe III.
Comme pour les gouvernements précédents, la parité a été respectée. Sur les 34 membres de ce gouvernement, on compte 17 hommes et 17 femmes.

Et c’est Christophe Castaner qui reprend la place de Gérard Collomb, place Beauvau.
Jacqueline Gourault, quitte elle la place Beauvau pour prendre la tête du ministère de la Cohésion des Territoires.

Au total, on observera 8 nouveaux entrants dans ce gouvernement dont Franck Riester à la Culture, Didier Guillaume à l’Agriculture ou encore Marc Fesneau qui prend en charge les Relations avec le Parlement.
À l’inverse, trois ministres quittent définitivement le gouvernement : Jacques Mézard, Françoise Nyssen et Stéphane Travert.

Après une chute dans les sondages durant l’été et une rentrée difficile, marquée par l’affaire Benalla, l’Élysée espère que ce nouveau gouvernement insufflera un second souffle au quinquennat d’Emmanuel Macron.

Sous la présidence de François Hollande

Gouvernement-francois-hollandeLe 1er gouvernement de Jean-Marc Ayrault

Le 6 mai 2012, François Hollande succède à Nicolas Sarkozy. Considéré, pendant toute la campagne présidentielle, comme un des favoris pour occuper le poste de Premier ministre, Jean-Marc Ayrault est nommé à cette fonction le 15 mai 2012. Il annoncera la composition de son gouvernement le lendemain. Ce dernier compte 34 membres : 18 ministres et 16 ministres délégués. Avec 17 femmes, c’est la première fois que la parité est respectée dans un gouvernement.

Conformément à la tradition républicaine, qui veut que le Premier ministre remette au président de la République la démission de son gouvernement au lendemain d’élections législatives, Jean-Marc Ayrault a déposé la démission de son gouvernement le 18 juin 2012.
Le jour même, François Hollande l’a confirmé dans cette fonction.

Le 2e gouvernement de Jean-Marc Ayrault

Après avoir été reconduit au poste de Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a dû reformer un nouveau gouvernement.
Le 36e gouvernement de la Cinquième République française est un peu plus étendu que le précédent. Composé de 38 membres, il compte 20 ministres et 18 ministres délégués. Comme pour son premier gouvernement Jean-Marc Ayrault a respecté la parité hommes-femmes.

Ce gouvernement a été marqué par l’affaire Cahuzac qui a amené les membres du gouvernement à dévoiler leur patrimoine.

Suite à la défaite de la majorité aux élections municipales de mars 2014, Jean-Marc Ayrault a posé la démission de son gouvernement le 31 mars. Démission acceptée par François Hollande qui nomme alors Manuel Valls au poste de Premier ministre.

Le 1er gouvernement de Manuel Valls

Le 31 mars 2014, Manuel Valls devient le deuxième Premier ministre de François Hollande. Bien que sa nomination suscite de nombreuses critiques, il obtient l’approbation de l’Assemblée nationale le 8 avril.

C’est ce gouvernement qui est à l’initiative de la loi Pinel. Nommée ministre du logement et de l’égalité des territoires, Sylvia Pinel décide de réformer la loi Duflot afin d’en accroître l’attractivité auprès d’un plus grand nombre d’investisseurs. La loi Pinel est ainsi promulguée en septembre 2014.

Toutefois, suite aux nombreuses remarques d’Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, contre la politique économique du Premier ministre, Manuel Valls présente la démission de son gouvernement le 25 août. Ce dernier aura duré 147 jours, soit le plus court de la Ve République, en dehors des gouvernements de transition.

Le 2e gouvernement de Manuel Valls

François Hollande reconduit Manuel Valls dans ses fonctions. Le 26 août 2014, la composition du nouveau gouvernement est annoncée. Composé de 16 ministres et 17 secrétaires d’État, il est conforme au principe de parité hommes-femmes.

Ce 38e gouvernement aura été l’un des plus instables de la Ve République. Au total, au cours de ses 833 jours d’existence, 12 de ses membres ont démissionné avant la fin, soit en moyenne un départ tous les 69 jours.

Ce gouvernement sera remanié par un décret présidentiel le 11 février 2016, laissant place au gouvernement Valls III.

Le 3e gouvernement de Manuel Valls

Avec ses 39 membres, 20 ministres et 19 secrétaires d’État, le gouvernement Valls III est le plus important du quinquennat de François Hollande.

Après avoir annoncé qu’il sera candidat à l’élection présidentielle, le lundi 5 décembre 2016, Manuel Valls a présenté sa démission le lendemain afin de pouvoir mener à bien sa campagne.

Le gouvernement de Bertrand Cazeneuve

Suite à la démission de Manuel Valls, François Hollande à nommé Bertrand Cazeneuve, anciennement ministre de l’Intérieur, Premier ministre, le 6 décembre 2016.

Afin d’être efficace et rapidement opérationnel, Bertrand Cazeneuve n’a presque pas modifié les membres du gouvernement. Il n’a procédé qu’à 3 changements : Bruno Le Roux devient ministre de l’Intérieur, Jean-Marie Le Guen est nommé secrétaire d’Etat chargé du Développement et de la Francophonie, et André Vallini prend le poste de secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement.

Après l’élection d’Emmanuel Macron, le gouvernement Cazeneuve a posé sa démission le 10 mai 2017.

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy

Nicolas-sarkozy-gouvernementLe 1er gouvernement de François Fillon

Nicolas Sarkozy a été élu président de la République le 6 mai 2007. Il décide donc de nommer François Fillon, Premier ministre, le 18 mai 2007. Ce dernier, formera un gouvernement très restreint puisqu’il se composera de 20 membres : 1 ministre d’État, 14 ministres, 4 secrétaires d’État et fait inédit, 1 haut-commissaire.
Suite aux élections législatives du 10 et 17 juin 2007, et comme le veut tradition républicaine, François Fillon a remis la démission de son gouvernement le 18 juin 2007. Il a été renommé le jour même afin de former une nouvelle équipe.

Le 1er gouvernement de François Fillon aura été le 32e gouvernement de la Ve République française et sera resté en place 31 jours.

Le 2e gouvernement de François Fillon

Le 18 juin 2007, François Fillon présente son 2e gouvernement, le 33e de la Ve République.
Ce dernier, sera moins restreint que le premier. Il sera composé de 31 membres : 1 ministre d’État, 14 ministres, 15 secrétaires d’État et 1 haut-commissaire. Fait rare, 1 ministre d’État est nommé. Les femmes sont au nombre de 11, dont 7 ministres et 4 secrétaires d’État.

François Fillon présentera la démission de ce 2e gouvernement le 13 novembre 2010. À ce jour, il reste le deuxième gouvernement le plus long de la Ve République.

Le 3e gouvernement de François Fillon

Après avoir posé la démission de son deuxième gouvernement, le 13 novembre 2010, François Fillon est reconduit dans ses fonctions le lendemain.
Son nouveau gouvernement compte 30 membres : 2 ministres d’État, 20 ministres, 8 secrétaires d’État. Fait rare, 2 ministres d’État sont nommés. Les femmes sont au nombre de 11, dont 8 ministres et 3 secrétaires d’État.

Ce gouvernement connaîtra un remaniement le 27 février 2011, suite au printemps arabes.

François Fillon remettra la démission de son troisième gouvernement le 10 mai 2012, quelques jours avant la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, élu président de la République le 6 mai 2012.