Vers une baisse des prix de l’immobilier ?

Selon le dernier baromètre de MeilleursAgents.com, les prix de l'immobilier semblent repartir à la baisse un peu partout en France. Après des mois de hausse, la tendance s'inverse enfin.

barometre-prix-immobilier-tendance-baisse

Le marché immobilier s’essouffle dans la capitale

Au mois d’avril, le prix du mètre carré à Paris a passé la barre des 9 000 €. Une tendance à la hausse qui était appelée à se poursuivre. Mais bonne nouvelle pour les investisseurs, cette tendance semble s’essouffler. Dans son baromètre du mois de mai, MeilleursAgents.com dévoile que les prix de l’immobilier n’ont augmenté que de 0,1 % à Paris, contre 2,3 % depuis le mois de janvier.

Pour ce qui est de la banlieue, la petite et la grande couronne d’Île-de-France ont vu leurs prix diminuer de 0,1 % en avril. Une tendance à la baisse que l’on peut notamment observer depuis le début de l’année. Les prix y ont ainsi reculé de 0,3 % et 0,4 % depuis le mois de janvier.

Une situation qui s’explique par une réserve de biens à vendre au plus bas. En raison des conditions météo de cet hiver et des grèves du moment, les demandes ont chuté. Ayant peur de ne pas réussir à vendre leurs biens, les propriétaires ne vendent pas ce qui met le marché immobilier en pause.

Lyon détrône Bordeaux

En région aussi nous pouvons observer cette tendance à la baisse. Bordeaux qui avait vu ses prix de l’immobilier exploser ces derniers temps, voit également la courbe s’inverser. Au mois d’avril, les prix bordelais ont diminué de 0,4 % et de 1,1 % sur les deux derniers mois.
La raison ? Les prix avaient atteint des niveaux si élevés qu’ils ne trouvaient plus acquéreurs. Pour vendre les propriétaires ont dû revoir leurs prix.

pix-immobilier-mai-baisse
Une situation qui a redistribué les cartes en province. Avec des prix de l’immobilier qui ont augmenté de 0,9 % en avril et 8,8 % sur un an, Lyon est redevenue la ville de France où les prix de l’immobilier augmentent le plus. La ville a même dépassé Paris où l’augmentation des prix sur un an est de 5 %. À ce jour, le prix moyen du mètre carré dans capitale des Gaules est d’environ 3 900 €.

 

Rennes, dans les pas de Bordeaux ?

La capitale Bretonne semble suivre les traces de Bordeaux. En effet, si ses prix de l’immobilier n’ont augmenté que de 2,1 % depuis le début de l’année, l’augmentation du mois d’avril est bien plus significative : + 1,1 %.
Rennes, très attractive pour les entreprises comme pour les particuliers, affiche des prix de l’immobilier encore très abordables. Le prix moyen du m² y est de 2 677 €. Autre grand atout de la ville : l’arrivée de la ligne grande vitesse l’été dernier permettant de relier Paris en à peine 1h30. Conséquence : les demandes explosent faisant grimper les prix.
Une conjoncture qui n’est pas sans rappeler celle de Bordeaux…

Pour ce qui est de l’évolution des prix de l’immobilier dans les autres grandes villes françaises au mois d’avril :
– Nantes : – 0,6 %
– Toulouse : – 0,2 %
– Marseille : 0,0 %
– Nice : + 0,3 %
– Strasbourg : + 0,4 %>
– Lille : + 0,6 %
– Montpellier : + 1,0 %

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements