Immobilier : les prix remontent (doucement)

Après des années de baisse, notamment dans l’ancien, les prix ont tendance à remonter en ce mois d’avril 2016. La situation est différente selon les régions.

toulouse-pinel-neuf

Toute baisse finit par remonter. Et inversement. L’immobilier est cyclique, et la baisse des prix des logements est terminée. Ils remontent même dans certaines zones, comme Paris (+ 0,7%) et l’Ile-de-France (+ 0,8%). D’autres, au contraire, continuent de chuter, à l’image de Lille (- 0,9%) ou Marseille (- 0,6%). La tendance ne devrait pas durer dans ces villes.

Le marché de l’immobilier s’est remis à l’endroit ces 16 derniers mois. Après des années post-crise des subprimes plutôt difficiles, la baisse des taux d’intérêts a relancé un secteur mal en point. Et, tout à coup, l’air est devenu plus respirable, l’avenir un peu plus radieux. Pour rappel, les taux étaient de plus de 4% en janvier 2012.

Les taux baissent, les prix remontent

Les taux d’intérêts se sont stabilisés à des niveaux proprement historique. En avril 2016, les meilleurs dossiers négocient un taux sur 20 ans aux alentours de 1,15%. La moyenne s’établit à 1,6%. C’est pourquoi il est plus que temps de renégocier son crédit aujourd’hui, en profitant de taux très avantageux. L’une des conséquences de l’économie de marché – du capitalisme, pour faire simple – est qu’à partir du moment où les citoyens regagnent un tout petit peu de pouvoir d’achat – pourvoir d’achat indirect qui plus est, puisqu’il faut contracter un prêt pour en gagner – les prix remontent automatiquement. Comme si avoir la possibilité d’élever son niveau de vie était contre-productif.

La hausse des prix est évidemment une bonne nouvelle pour les professionnels, qui s’effarouchaient de la baisse précédente. Ainsi, les plus-values seront bientôt de retour.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements