Immobilier : les prix remontent (doucement)

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Après des années de baisse, notamment dans l’ancien, les prix ont tendance à remonter en ce mois d’avril 2016. La situation est différente selon les régions.
Accueil / Actualités / Immobilier : les prix remontent (doucement)

Toute baisse finit par remonter. Et inversement. L’immobilier est cyclique, et la baisse des prix des logements est terminée. Ils remontent même dans certaines zones, comme Paris (+ 0,7%) et l’Ile-de-France (+ 0,8%). D’autres, au contraire, continuent de chuter, à l’image de Lille (- 0,9%) ou Marseille (- 0,6%). La tendance ne devrait pas durer dans ces villes.

Le marché de l’immobilier s’est remis à l’endroit ces 16 derniers mois. Après des années post-crise des subprimes plutôt difficiles, la baisse des taux d’intérêts a relancé un secteur mal en point. Et, tout à coup, l’air est devenu plus respirable, l’avenir un peu plus radieux. Pour rappel, les taux étaient de plus de 4% en janvier 2012.

Les taux baissent, les prix remontent

Les taux d’intérêts se sont stabilisés à des niveaux proprement historique. En avril 2016, les meilleurs dossiers négocient un taux sur 20 ans aux alentours de 1,15%. La moyenne s’établit à 1,6%. C’est pourquoi il est plus que temps de renégocier son crédit aujourd’hui, en profitant de taux très avantageux. L’une des conséquences de l’économie de marché – du capitalisme, pour faire simple – est qu’à partir du moment où les citoyens regagnent un tout petit peu de pouvoir d’achat – pourvoir d’achat indirect qui plus est, puisqu’il faut contracter un prêt pour en gagner – les prix remontent automatiquement. Comme si avoir la possibilité d’élever son niveau de vie était contre-productif.

La hausse des prix est évidemment une bonne nouvelle pour les professionnels, qui s’effarouchaient de la baisse précédente. Ainsi, les plus-values seront bientôt de retour.

Pas de commentaire