Chute des prix des résidences secondaires

Baisse des prix dans les résidences secondaires

Le prix des résidences secondaires est en forte baisse (-4,3% en 2014) alors que le marché immobilier classique a chuté de 1,7% sur la même période. Une différence importante qui s’explique par le fait que le nombre d’acheteurs de résidences secondaires est beaucoup plus faible que le nombre de vendeurs, crise immobilière oblige.

D’après une étude menée par Guy Hoquet, la hausse de 20% de la taxe d’habitation pratiquée sur les résidences secondaires qui se trouvent en zones tendues (zones où le nombre d’acheteurs est plus important que le nombre de vendeurs) en est la cause principale. Les résidences secondaires se trouvant en zone rurale sont celles qui subissent le plus grand recul, avec une baisse de 22% enregistrée dans la région Centre par exemple.

Le manque de confiance des Français en l’immobilier, mais aussi la mauvaise conjoncture économique actuelle, a également participé à l’érosion du prix des résidences secondaires. A titre d’exemple, des maisons de charme en bord de mer ont perdu jusqu’à 20% de leur prix d’achat. Des villes mythiques comme Saint-Tropez sont également touchées. Bref, cette crise des résidences secondaires n’épargne aucune commune.

Avec cette chute importante des prix, mais aussi la possibilité d’obtenir un crédit immobilier avec un taux historiquement bas (de 2,40% en moyenne sur 20 ans), de belles opportunités seront à saisir au cours de cette année 2015.

 

Pour information, les 3 régions où les prix des résidences secondaires ont le plus chuté sont les régions Centre (-21,6%), Basse-Normandie (-10,1%) et Bretagne (-6,5%).

Crédit photo : Roberts Photography / Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements