Immobilier : les prix varient selon les villes

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La volatilité des prix n’est pas de la même ampleur selon les villes, certaines enregistrant même des baisses parfois importantes.
Accueil / Actualités / Immobilier : les prix varient selon les villes

Les prix remontent. Du moins, dans l’immobilier. C’est la conséquence de la faiblesse des taux d’intérêts et de l’engouement pour la pierre ces derniers 18 mois. En effet, l’immobilier est redevenu attractif depuis début 2015 et la chute des taux. Conséquence quasi immédiate, les professionnels du secteur ont augmenté les prix dans l’ancien pour améliorer leur marge.

Les grandes villes ne sont d’ailleurs pas forcément les plus touchées : Lyon et Paris n’ont subit qu’une augmentation de 1%, et 3% pour Toulouse Bordeaux ou Nantes. À l’opposé, Les prix ont cru de 18% à Nîmes, sans raison particulière, de 10% à Reims, 8,5% à Saint-Étienne, 6% à Limoges, etc…

Les prix baissent aussi

Les prix ne sont pas orientés qu’à la hausse, ils baissent dans certaines villes. Ainsi Besançon a perdu 8,7%, Tours 7,3%, Toulon 4%… Et même des villes à priori attractives peuvent être touchées, comme Rennes ou Lille (1,7% chacune). Les raisons sont plutôt floues pour ces communes. L’année 2016 devrait être déterminante pour le secteur.

Crédit photo : Martin M303/Shutterstock.

Pas de commentaire