Immobilier : la hausse des prix se généralise

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Un nouveau cycle haussier semble s’être installé dans l'immobilier. La plupart des grandes villes voient leurs prix augmenter.
Accueil / Actualités / Immobilier : la hausse des prix se généralise

Après des années de baisse, particulièrement marquée dans l’ancien, les prix de l’immobilier sont de nouveau repartis à la hausse. Paris avait lancé la tendance, le reste du territoire à suivi quelques semaines plus tard. Ou presque. Certaines villes font encore de la résistance, telle Tours (- 4,5%), Grenoble (- 1,2%) ou encore Nice (- 0,8%).

Mais pour les autres, un nouveau cycle se met en place. Après 3 années de baisse, surtout dans l’immobilier ancien (- 5% depuis 2012), les prix repartent à la hausse. Plus de 80% des agglomérations de plus de 150 000 habitants voient les prix de l’immobilier ancien progresser, notamment dans les grandes villes, telles que Bordeaux (+ 4,3%), Nantes (+ 5,3%) ou Lyon (+ 4,6%).

Changement de paradigme

L’immobilier entre dans un nouveau cycle, après des années plus que difficiles suite à la crise des subprimes de 2008. Du moins, une nouvelle phase démarre. La baisse historiques des taux d’intérêts – moins de 2% sur 20 ans – a rendu l’immobilier attractif. La pierre est redevenue un placement judicieux et sécurisé. Aussitôt les prix sont repartis à la hausse, comme le veut le marché.

Marseille, Paris, Rennes, Reims, Toulouse sont autant de villes où l’immobilier continue de progresser. Si les taux d’intérêts se maintiennent à leurs niveaux actuels, rien ne pourra empêcher les prix de continuer à grimper.

Pas de commentaire