Le palmarès des pays où l’immobilier a le plus augmenté

A l'échelle mondiale, le prix de la pierre n'avait semble-t-il pas augmenté depuis trois ans et demi. Et bien la courbe s'est inversée! Une étude internationale montre que dans 48 états (sur un panel de 55) les prix de l'immobilier sont en hausse.

Les prix de l immobilier à la hausse en Islande

48 pays ont connu une augmentation des prix

Le nombrilisme fait parfois perdre toute notion de relativisme. Il n’y a pas que dans l’hexagone que l’immobilier est en surchauffe. Le réseau Knight Frank a mené une étude d’envergure internationale auprès de 55 nations. Le constat est éloquent : depuis janvier 2014, c’est la première fois que les tarifs augmentent autant. On note +6,5% en moyenne et 48 pays ont connu une augmentation contre 43 lors de la précédente étude. 11 pays ont enregistré une croissance record à 2 chiffres contre seulement 4 l’an passé. D’après Knight Frank, la croissance économique serait l’un des principaux moteurs de ces chiffres à la hausse. Les prévisions globales du FMI sont ainsi passées de 3,1% de croissance moyenne à travers le monde à 3,5% cette année. Quant aux taux d’intérêts bas, ils facilitent l’obtention de crédits. La palme de l’augmentation la plus spectaculaire concerne l’Islande, où le marché est au bord de l’explosion avec une hausse moyenne des prix de 17,8%! Cela fait deux ans de suite que la pays nordique trône en tête du classement. Sur place l’explication coule de source : il y a un fort déficit de l’offre. On relève que pour répondre à la demande actuelle le pays manque de 9000 logements supplémentaires pour les trois prochaines années.

Top 10 des pays où les prix flambent (sur l’année 2017)

Islande : +17,8%
Hong-Kong : +14,4%
Nouvelle-Zélande : +13,8%
Canada : +13,5%
Turquie : +13,3%
Malte : +12,6%
République Tchèque : +11%
Estonie : +10,7%
Hongrie : +10,5%
Chine : +10,3%

Même si la Chine reste en queue de classement (elle passe de la 7ème à la 10ème place), l’augmentation y reste forte, malgré les mesures gouvernementales visant à encadrer la hausse des prix. En Europe, Malte reste en haut du classement : on l’explique par sa forte croissance économique et les dispositifs d’incitation à l’investissement immobilier. En République Tchèque, Estonie et Hongrie, on note des taux d’intérêts très bas et l’arrivée d’investisseurs étrangers. A l’opposé, l’Ukraine (-9,4%), Singapour (-2%) et la Grèce (-1,8%) affichent les baisses de prix les plus importantes. Le Maroc apparaît également dans la liste parmi les 7 pays qui ont vu leurs prix baisser avec un recul annuel de 1,2%.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements