Immobilier commercial : bulle à venir ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) tire la sonnette d’alarme : l’immobilier commercial est en surchauffe.
Accueil / Actualités / Immobilier commercial : bulle à venir ?

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Le célèbre proverbe semble s’accorder parfaitement avec l’immobilier : le résidentiel se porte comme un charme, le commercial inquiète au plus haut point. Les points principaux ont d’ores et déjà été relevés : prix surévalués, rendements à la baisse, offre abondante et fort taux de vacance.

Pour le HCSF, l’immobilier commercial est surévalué de 15 à 20%, avec certains pics à 30%, notamment pour les bureaux parisiens. De plus, les prix sont anormalement haut – au-delà des niveaux d’avant-crise de 2008, ce qui n’est guère réjouissant – et la rentabilité est en chute libre, faisant du marché immobilier commercial le moins rentable en 2014, alors qu’il était le plus rentable en 2005.

Et le HSCF de conclure : “À l’heure actuelle, les données d’offre et de vacance ne confirment pas l’émergence d’un épisode de sur-offre sur le marché national lié à un emballement de la construction. Leur évolution reste sujette à une vigilance renforcée tant les conditions actuelles en matière de demande et d’environnement financier sont favorables à un emballement.” Le pire est-il à venir ?

Pas de commentaire