Le conseil pour investir dans la loi pinel

Les étapes et conseils pour investir en loi Pinel

Pour réussir votre investissement immobilier locatif en Pinel, il est essentiel de prendre le temps de mûrir votre projet. Conseils et étapes clé à ne surtout pas négliger, nous revenons sur tous les points que vous devez prendre le temps avant de concrétiser votre projet Pinel.
Accueil / 10 conseils pour réussir son investissement immobilier locatif / Les étapes et conseils pour investir en loi Pinel

L’importance de bien préparer son projet

Vous venez de vous décider : vous allez investir dans l’immobilier via le dispositif Pinel ! S’il s’agit déjà d’une grande étape franchie, nombreuses sont celles à ne pas négliger pour vous assurer de réussir votre investissement Pinel haut la main ! Avant de débuter, il apparaît donc primordial de consacrer un certain temps à la mise en place et à la préparation de votre projet. Intérêt réel de la réduction d’impôt vis à vis de votre situation, financement du projet, choix du promoteur et du logement, sans oublier sa localisation et son emplacement, ou encore la gestion du bien une fois celui-ci loué, sont autant d’éléments auxquels vous devez penser en amont.

Pour ceux qui seraient tentés de se lancer tête baissée dans leur projet d’investissement immobilier en Pinel, sachez qu’il y a de fortes chances que vous courriez droit dans le mur. En effet, se lancer dans un projet d’une telle ampleur sans aucune réflexion préalable peut s’avérer contre productif : au lieu de bénéficier d’une réduction d’impôt importante et d’un investissement qualitatif, vous pourriez perdre de l’argent et vous retrouver avec un bien à revendre à perte sur les bras. Attention donc à bien étudier tous les éléments avant de vous lancer et pour ceux qui ne seraient pas à l’aise avec l’idée de mener un tel projet seul, n’hésitez pas à vous faire accompagner. En prenant contact avec un conseiller, expert en gestion de patrimoine, vous êtes ainsi certain d’être conseillé, guidé et épaulé du début à la fin de votre projet.

Réduction d’impôt : vérifier l’intérêt de la défiscalisation

La première chose que vous devez prendre le temps d’analyser avant de vous lancer dans un achat immobilier en Pinel est l’intérêt que peut représenter la défiscalisation par rapport à votre situation. Vous pouvez imaginer que ce dispositif sera le plus à même de vous aider à réduire le montant de votre impôt sur le revenu, et pourtant, en prenant le temps de creuser le sujet, vous pourriez vous rendre compte qu’il n’en est rien. Dans un premier temps, nous vous conseillons donc de prendre le temps de glaner un maximum d’informations sur le sujet et de les comparer à votre situation personnelle, ainsi qu’à vos objectifs. N’hésitez pas non plus à réaliser une simulation Pinel concernant la défiscalisation immobilière et plus particulièrement le dispositif Pinel afin d’avoir une meilleure idée de ce que pourrait donner votre projet dans sa globalité. Enfin, pour obtenir l’analyse la plus détaillée et les conseils les plus appropriés à vos objectifs patrimoniaux, nous ne pouvons que vous inviter à prendre contact avec un conseiller en gestion de patrimoine.

 

Bien choisir son logement au sein du zonage Pinel

L’une des caractéristiques majeures du dispositif Pinel est le fait qu’il soit conditionné en fonction de 5 grandes zones géographiques découpant le territoire français : zones A bis, A, B1, B2 et C.

Chacune de ces zones donne en fait une indication quant à la tension du marché immobilier local. Là où la demande est la plus forte et le manque de logements le plus important, les villes seront classées en zone Abis et, à l’inverse, là où le marché est le plus détendu, on retrouvera des villes classées en zones B2 ou C (désormais exclues du dispositif Pinel pour les nouveaux investissements).

Avant de vous lancer dans votre projet et de sélectionner la localisation de votre bien, à vous donc de bien prendre le temps d’analyser le marché locatif des villes pouvant vous intéresser, ainsi que le zonage Pinel auquel il correspond. Vous aurez ainsi une première indication vous permettant de dire si oui ou non votre bien sera loué facilement et rapidement lorsque cela sera nécessaire. Par ailleurs, notez que le zonage déterminera également les plafonds de revenus permettant aux locataires potentiels de prétendre, ou non, à la location d’un bien Pinel, ainsi que le plafond de loyer permettant d’en fixer le montant maximum.

Une fois que vous aurez pris en compte tous ces éléments et choisi la localité dans laquelle acquérir votre bien, il sera grand temps de s’intéresser à votre achat en lui-même. Là encore, prenez le temps de vous renseigner sur les spécificités de chaque quartier avant de jeter votre dévolu sur un bien. Facile d’accès, proche des commerces, des écoles, des lieux de loisirs, ou encore des espaces verts; convoité par des étudiants, des travailleurs ou des familles, voici une première liste de critères à étudier pour choisir l’emplacement du bien immobilier dans lequel investir en Pinel. Et enfin, comme pour la ville et le quartier précédemment, il est très important de réfléchir au type de logement en lui-même.

Ainsi, si vous envisagez une ville et un quartier étudiant, privilégiez sans hésiter l’hypercentre ou les quartiers proches des pôles d’enseignement supérieur ou des transports en commun. En jetant, bien évidemment, votre dévolu sur des petites surfaces fonctionnelles. À l’inverse, si vous envisagez de louer votre bien à des couples ou des familles, privilégiez des quartiers plus calmes et résidentiels et des surfaces plus conséquentes. Pour tous, pensez en tout cas à bien prendre en compte les extérieurs dont disposera votre bien, ainsi que la résidence dans laquelle il se trouve, sans oublier son orientation. Des critères qui ont de plus en plus d’importance aux yeux des locataires suite aux divers confinements.

Financement : bien négocier son crédit

Autre point primordial pour réussir votre investissement Pinel : le fait de bien négocier votre emprunt immobilier. S’il est possible pour vous, bien entendu, de sonder la plupart des établissements bancaires pour connaître leurs conditions et propositions quant à votre projet immobilier locatif neuf, nous vous invitons à vous tourner d’emblée vers un courtier, spécialisé dans les crédits immobiliers.

En effet, aller voir les banques, déposer plusieurs dossiers de financement et faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur taux vous demandera d’y consacrer beaucoup de temps et d’énergie ! Un courtier, grâce à son expertise et sa connaissance aiguisée du marché et des différents interlocuteurs pourra grandement vous faciliter la tâche.

Quel que soit votre choix, ne négligez pas cette étape, primordiale dans la bonne réalisation de votre projet d’investissement Pinel et dans sa rentabilité globale.

Le choix du promoteur

Un logement neuf vous a tapé dans l’œil et vous envisagez d’en faire l’acquisition via le dispositif Pinel ? Prenez bien le temps de vous renseigner sur le promoteur en charge du projet avant de signer votre contrat de réservation. Vous éviterez, ainsi, bien des déconvenues.

Pour vous assurer que le promoteur sélectionné ait les reins solides, n’hésitez pas à fouiller dans son histoire pour savoir depuis combien de temps il exerce. A priori, s’il est implanté depuis plusieurs dizaines d’années, un investissement à ses côtés ne présente pas de risque. De la même façon, que le promoteur fasse partie des plus anciens ou qu’il soit implanté sur le marché de la construction depuis peu, pensez à aller consulter les extraits de comptes de la société, ainsi que toutes les données accessibles et relatives à sa bonne santé financière.

Pour vous assurer de la qualité des constructions neuves livrées, n’hésitez pas non plus à rechercher des programmes récemment sortis de terre et de vous rendre sur place pour voir par vous-même de quoi il en retourne. Cela peut être l’occasion de parler avec certains habitants de ces résidences pour recueillir leurs impressions.

Enfin, si tous ces éléments vous ont rassuré et que vous vous apprêtez à signer avec le promoteur sélectionné, pensez à bien étudier les contrats, conditions et garanties proposés.

La gestion locative du bien

Une fois votre bien neuf acquis en Pinel, la plupart du temps en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement), vous aurez tout le temps de réfléchir à la solution de gestion locative que vous souhaitez mettre en place.

Bien entendu, vous pouvez faire le choix de prendre directement en charge la gestion de votre logement et de ses futurs locataires. Cependant, pour ceux qui souhaiteraient s’alléger de cette tâche et de toutes celles qui en incombent, nous vous invitons à prendre le temps de sélectionner une société, spécialisée dans ce domaine.

La société de gestion locative en charge de votre bien immobilier Pinel s’occupera alors de diffuser les annonces, étudier les dossiers des potentiels locataires et sélectionner celui remplissant toutes les conditions liées au dispositif Pinel. Il se chargera également par la suite de toutes les interactions avec le locataire, ainsi que des actions quotidiennes en lien avec le bien immobilier.