Suivez-nous :

Grand Paris, de futures opportunités à ne pas manquer…

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Le parc locatif parisien, comme toute grande ville n’échappe pas à la règle : les prix flambent dans les centres des villes. Toutefois de belles opportunités vont s’ouvrir à vous amis investisseurs locatifs, grâce au projet de développement des transports publics franciliens. Que vous soyez plutôt attirés par le neuf ou par l’ancien, plutôt petite couronne ou grande couronne, il y en aura pour tous les goûts !
Accueil / Actualités / Grand Paris, de futures opportunités à ne pas manquer…

Grand Paris Express, un maillage de transport qui donne des ailes …

paris-express-maillageSi l’arrivée à grand pas des JO 2024 y est un peu pour quelque chose, le grand chantier de développement des transports franciliens met un coup d’accélérateur et les tunneliers mettent les bouchées doubles pour que Virginie, Malala ou Elen puissent voir le jour le plus rapidement possible. En effet, quinze années vont être nécessaires pour mener à bien le projet qui vise à étendre le maillage de transport existant afin de faciliter l’accès à la capitale pour les habitants de la petite et grande couronne. Une véritable aubaine pour des villes comme Rueil-Malmaison ou Clamart qui, de fait, révisent leur copie et mettent en place des projets urbains importants afin de redynamiser le marché immobilier.

Constructions vs élections, un contexte plutôt tendu

Le paysage francilien se dote donc de grues et véhicules de chantier en tous genres, les promoteurs profitant du projet du Grand Paris Express pour acheter du foncier et développer les constructions au sein de grandes villes comme Saint-Quentin ou Massy. Petite zone d’ombre au tableau : les futures élections municipales de 2020. Effet indésirable de ces dernières : le ralentissement des constructions. Ceci provoqué par la chute des dotations de l’État aux municipalités alors que les demandes des habitants sont de plus en plus pointues.
Aujourd’hui il est plus judicieux d’emprunter pour investir en Pinel par exemple afin de permettre aux épargnants de développer leur patrimoine immobilier. Il est donc important de pouvoir répondre à la demande à proximité de la capitale. Des prix plutôt attractifs sont proposés dans des villes comme Le Bourget, Clichy-sous-Bois, Aulnay-Sous-Bois et si l’on se projette à l’horizon 2030 (12 ans de détention pour un Pinel), l’opération peut réellement amener une belle plus-value.

Un rendement à faire rougir les placements financiers

 

7 %
C’est le taux de rendement maximal que peut générer un investissement locatif en Pinel.

Le placement de la pierre, aujourd’hui, est le placement qui offre le meilleur rapport entre rentabilité à moyen terme et sécurité du capital investit. Concernant les biens à viser, il n’y a pas vraiment de règle dans le sens où tous les biens peuvent être potentiellement intéressants selon le profil de locataires rencontrés : des studios aux appartements en passant par des maisons mitoyennes ou des pavillons individuels.
Il suffit de viser juste quant à la localisation du bien concerné : Montrouge, Le Kremlin-Bicêtre, Villejuif, sont des zones à surveiller de près et ce pour plusieurs raisons.
La première : l’emplacement est déterminant pour le calcul de la réduction d’impôt qui sera appliquée (5 500 euros le m2 au maximum), la seconde, un bien idéalement placé permet d’éviter des périodes de vacance locative. Enfin, un bien situé dans une zone intéressante permettra d’en faciliter la revente à la fin de l’engagement locatif.

Pas de commentaire