Vacance locative

Accueil / Lexique / Vacance locative

La notion de vacance locative est importante pour les propriétaires qui investissent dans l’immobilier locatif. Selon l’Insee, un logement vacant est inoccupé alors qu’il fait l’objet d’une proposition de vente ou de location, a déjà trouvé preneur, est libre dans l’attente du règlement d’une succession ou laissé vacant par un propriétaire à cause de sa vétusté. Autrement dit, on ne peut pas définir un logement vacant par la simple absence temporaire de ses locataires ou propriétaires.

La vacance locative est généralement définie par un taux déterminant le nombre de jours dans l’année durant lequel un logement est vacant. Dans de nombreux cas, cette vacance a lieu durant les mois d’été notamment dans le cadre de logements étudiants, elle peut également indiquer que dans une zone géographique donnée, l’offre est suffisante voire supérieure à la demande ou encore donner des précisions sur le manque d’intérêt d’un quartier, d’une commune ou même d’un bien.

La vacance locative désigne plus précisément la période entre deux baux. Elle ne doit pas être confondue avec la carence locative qui représente le laps de temps entre la mise en location d’un bien et le premier contrat de location. Dans les deux cas, il existe des assurances permettant de protéger les propriétaires-bailleurs.