Immobilier : quel sera l’impact du Grand Paris Express ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La métropole du Grand Paris n’en serait pas une sans un réseau de transport public vaste et moderne. Mais quelle vont être les conséquences sur les prix immobiliers ?
Accueil / Actualités / Immobilier : quel sera l’impact du Grand Paris Express ?

La Société du Grand Paris, la Chambre Interdépartementale des Notaires de Paris et Paris Notaire Services ont signé une convention pour étudier les impacts du réseau de transport en commun Grand Paris Express sur les prix immobiliers des villes accueillant les futures gares. Une étude indispensable, pour éviter de reproduire les erreurs parisiennes.

Le communiqué annonçant la convention précise que les trois entités vont établir un “suivi précis de l’évolution des transactions immobilières et des prix dans les quartiers de gares » et mesurer l’impact du réseau de transport public sur le marché immobilier « dans les différents territoires de l’ensemble de la région”.

Centrifugeuse sociale

Le risque principal est de voir les gares devenir des centres économiques et démographiques attractifs, au contraire des communes alentours qui seraient désertées. Un risque tout à fait prépondérant car cette situation se reproduit quasiment à chaque fois.

C’en est d’une logique confondante. Les communes bien desservies attirent les populations ne pouvant se loger à Paris mais y travaillant, et les communes alentours sont peu à peu abandonnées par manque de travail, de transport en commun et de vitalité, tout simplement. Conséquence, les prix de l’immobilier, tant neuf qu’ancien, augmentent, rejetant encore un peu plus les populations précaires et à faible revenu loin de ces centres économiques. C’est ce que l’on nomme la centrifugeuse sociale.

Pas de commentaire