Un immeuble parisien vendu 1 milliard d’euros

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
L’immobilier français semble aller mieux cette année 2016. Cette fin d’année est même marquée par une transaction record. Le géant NBIM à Paris vient d’acquérir un immeuble parisien à 1 milliard d’euros …
Accueil / Actualités / Un immeuble parisien vendu 1 milliard d’euros

Mais qui est NBIM ?

NBIM ou Norges Bank Investment Management est connu comme étant le plus gros fonds souverain du monde, pesant pas moins de 830 milliards d’euros selon les experts. Le géant norvégien investit énormément dans l’immobilier, mais aussi dans le monde entier, notamment en France où il détenait en début d’année des parts d’investissement dans 54 actifs sur des biens français. Satisfait de ses placements en France, NBIM a misé une somme colossale sur un autre bien immobilier parisien.

L’immeuble à un milliard

La firme norvégienne a jeté son dévolu sur la place Vendôme pour s’offrir un immeuble commercial de 26.800 m² contre la modique somme d’1 milliard d’euros. Ancienne propriété des hommes d’affaires John Magnier et John Patrick McManus de chez Trajan Luxembourg et Trajan Luxembourg II, ce bâtiment hors de prix abrite 80% de bureaux et 20% de commerces selon le gestionnaire du fonds, à savoir la banque centrale norvégienne.

Placée dans un cadre des plus luxueux, donnant sur la place Vendôme et la rue Saint-Honoré, au-dessus de la fameuse boutique Rolex, la nouvelle propriété de NBIM était utilisée auparavant comme siège de l’Union des assurances de Paris (UAP), avant d’être vendue en 2007 pour 616 millions d’euros, puis revendue donc aujourd’hui à 1 milliard, soit une plus-value de 62%.

Succès grandissant pour l’immobilier commercial

Mais le géant NBIM n’est pas le seul à investir ainsi dans l’immobilier commercial français, car on a enregistré pas moins de 400 transactions cette année dont la majorité réalisées en Ile-de-France, pour un total estimé à environ 25 millions d’euros.

Globalement, le marché immobilier français a réellement connu une année record en 2016, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. Le marché est certes pour le moment ultra dominé par nos investisseurs locaux avec une part de 80%, mais les investisseurs étrangers à l’instar de NBIM ont également des velléités de conquérir l’immobilier français. En attendant d’autres transactions comme celle du norvégien, il faut noter que ce sont les Coréens et les Américains qui ont montré le plus de dynamisme dans l’immobilier français d’après l’étude menée par JLL, entreprise américaine spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise.

Pas de commentaire