Pourquoi investir dans le neuf ?

Investir en Pinel dans l'immobilier neufLa France est secouée par une crise du logement tenace, et ce depuis plus d’une trentaine d’années. L’État ne pouvant assurer à lui seul la construction de logements pour toute la population, il est indispensable de mobiliser les acteurs privés et les investisseurs pour faciliter les mises en chantier, et surtout débloquer des fonds. C’est là qu’intervient le dispositif Pinel qui permet d’investir le neuf. En offrant une réduction fiscale à tout propriétaire proposant un logement neuf en location, L’État incite les investisseurs à construire.

Investir dans le neuf, les principes de base

Le fonctionnement de la loi Pinel est simple. Contre l’achat et la location d’un logement neuf, le propriétaire bénéficie d’une ristourne fiscale. Celle-ci est déterminée par deux paramètres : la durée de location et le prix d’achat du bien. Réaliser une simulation en loi Pinel permet de choisir la durée locative qui correspond au mieux à l’acheteur. De plus, investir dans le neuf n’a jamais été aussi attractif :

  • Une location de 6 ans donne droit à 12% de réduction fiscale, les 12% étant calculés par rapport au prix d’achat.
  • 9 ans donne droit à 18% de réduction.
  • 12 ans donne droit à 21%.

Un particulier décide d’investir dans le neuf. Il fait construire une maison qui lui revient à 300 000 euros. Mise en location pendant 12 ans, le propriétaire bénéficiera d’une ristourne globale de 63 000 euros, à répartir sur 12 ans, soit 5 250 euros à soustraire de son impôt sur le revenu, tous les ans.

Les critères à suivre pour investir dans le neuf

Le dispositif impose de suivre certaines règles pour bénéficier de l’avantage fiscal. Des règles finalement assez simples, dont une partie est attenante au logement et l’autre au propriétaire. Ainsi, le logement doit :

  • Être loué nu et à titre de résidence principale.
  • Respecter l’une des deux réglementations en vigueur : BBC2005 ou RT2012.
  • Respecter les plafonds de loyers.
  • Respecter le zonage Pinel.

De son côté, le propriétaire :

  • Peut louer le bien à un ascendant ou descendant, mais seulement s’il ne fait pas partie du foyer fiscal.
  • Doit respecter la durée de location.

Mais ce n’est pas tout. Le locataire doit également respecter le plafond de ressources dicté par le zonage Pinel. Le montant maximum sur lequel la déduction fiscale est calculée est 300 000 euros. Voilà pour les règles les plus contraignantes lorsque l’on souhaite investir dans le neuf.

Les avantages d’investir dans le neuf

Quels sont les avantages à investir dans le neuf en PinelComme précisé plus haut, la loi est éligible dans l’ancien. Mais les travaux, obligatoires, et l’état du bien avant, très encadré, ne facilitent pas les investissements. Un achat dans le neuf, outre la possibilité de construire de nouveaux logements, assure un minimum de performances et de solidité, dès l’achat. Les loyers dans le neuf sont généralement un peu plus élevés que dans l’ancien.

Investir dans le neuf est une bonne porte d’entrée dans différents mondes : celui de l’immobilier bien sûr, mais aussi de l’accession à la propriété. Et permet de se constituer, facilement, une rente régulière et sécurisée.

Obtenez davantage d’informations :