Qu’est-ce qu’un ascendant ?

Dans le cadre d’une succession, il existe une hiérarchie entre les différents bénéficiaires d’un héritage. Notamment lorsqu’il n’y a pas de testament ou de donation entre les époux.
Accueil / Lexique / Qu’est-ce qu’un ascendant ?

La vulgarisation peut conduire à définir les ascendants comme les personnes plus âgées qu’une autre dans une même famille. En d’autres termes, ce sont les membres qui ont permis la naissance d’une personne comme le père, la mère ou les grands-parents. À l’opposé, on trouve les descendants qui sont donc les enfants de cette même personne. Par extension, on parle également des ascendants pour désigner les oncles et tantes qui sont également qualifiés de collatéraux.

Quelles sont les conséquences au niveau juridique ?

La dénomination juridique est importante notamment du point de vue du Code civil. Un ascendant peut se voir par exemple attribuer des droits de visite sur des enfants mineurs en cas de séparation des parents, il doit également subvenir aux besoins de ses descendants, enfants ou petits-enfants en cas de décès des parents. Cette aide est désignée sous le terme d’aliments.

Ascendant et succession

L’ascendant fait également partie des premiers successeurs en cas de décès. Cependant, ils ne sont pas prioritaires si le défunt laisse derrière lui des descendants ainsi qu’un conjoint. Un défunt n’ayant pas eu d’enfants verra en revanche son patrimoine réparti à parts égales entre son époux survivant et ses parents si les deux sont toujours vivants. Si seulement l’un des deux ascendants directs est en vie au moment du décès, alors il ne perçoit qu’1/4 du patrimoine du défunt.