Intérêts intercalaires

Accueil / Lexique / Intérêts intercalaires

Lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier pour l’acquisition d’un logement, les fonds sont débloqués par la banque le jour de la signature définitive. Dans les cas particuliers d’une vente sur plan appelée VEFA, vente en l’état futur d’achèvement, de la construction d’une maison ou de la réalisation d’importants travaux de rénovation, les fonds sont débloqués au fur et à mesure de l’avancée du projet. Des appels de fonds sont ainsi demandés par le promoteur ou le constructeur selon un échéancier légal. Et à chaque appel de fonds, des intérêts sont générés : ce sont les intérêts intercalaires. Ils doivent être payés entre le moment où la banque lève la somme demandée et le moment où le prêt commence à être remboursé.

Ainsi, les intérêts intercalaires sont donc dus à chaque appel de fonds et cela de la signature de l’acte notarié jusqu’au dernier déblocage. Le montant de la mensualité des intérêts intercalaires ne comprend que les intérêts, à la différence d’une mensualité classique qui comprend le capital et les intérêts. A noter que ces intérêts spécifiques s’ajoutent au tableau d’amortissement de l’emprunt contracté.

Le montant des intérêts intercalaires se calcule comme suit : l’appel de fonds du promoteur ou du constructeur x taux / 12. Montant auquel il faut rajouter le prix de l’assurance, qui se calcule de la même façon que précédemment.