Indice de Référence des Loyers

Accueil / Lexique / Indice de Référence des Loyers

L’IRL existe depuis 2006 et son objectif est d’éviter aux locataires de connaître une hausse brutale de leur loyer. C’est l’INSEE qui est en charge de le déterminer et de le publier trimestriellement. Il est calculé en fonction de l’évolution des prix à la consommation et des prix des travaux d’entretien et d’amélioration des logements. Si un propriétaire souhaite réviser un loyer, il est indispensable que le contrat de location contienne une clause d’indexation. Celle-ci indique le trimestre de référence et la date à laquelle le loyer sera révisé. Si rien n’est précisé, le trimestre de révision retenu sera celui publié par l’INSEE le jour de la signature du bail.

La demande de révision du loyer doit être faite dans un délai d’un an, à compter de la date indiquée dans la clause d’indexation. Si le bailleur dépasse ce délai, il ne pourra plus demander la révision du loyer à ses locataires pour l’année qui vient de passer.

Le calcul de l’augmentation du loyer tient compte de 3 facteurs : du montant du loyer, du dernier IRL publié par l’INSEE ou de l’IRL de référence et de l’IRL du trimestre similaire de l’année précédente. À partir de ces éléments, le bailleur pourra calculer et appliquer le nouveau montant du loyer à ses locataires.