Pont de la ville de Toulouse

Toulouse : les meilleurs quartiers pour investir dans l’immobilier locatif Pinel en 2020

En choisissant d’investir en loi Pinel à Toulouse vous misez sur le dynamisme économique et démographique de la ville mais aussi sur ses perspectives de développement. Il est important de choisir avec soin le quartier sur lequel vous souhaitez miser. Décider d’investir à Toulouse c’est aussi compter sur l’atout majeur de la ville : 65% des habitants intra-muros de Toulouse sont locataires de leur logement.
Accueil / Les villes où investir en loi Pinel / Investir dans l’immobilier neuf et défiscaliser en loi Pinel à Toulouse (31) / Toulouse : les meilleurs quartiers pour investir dans l’immobilier locatif Pinel en 2020

Mise à jour 21/02/2020

Pourquoi investir dans l’immobilier neuf à Toulouse ?

À une heure et demi de la mer et de la montagne, Toulouse profite d’une situation idéale . Cette position attire les nouveaux habitants qui se font de plus en plus nombreux chaque année : en plus de l’attractivité économique les nouveaux arrivants souhaitent bénéficier du cadre de vie agréable ainsi que de l’offre “nature” qui entoure la ville.

En terme de croissance économique, la ville tire son dynamisme de l’entreprise Airbus, première entreprise de France, qui permet à la ville de maintenir une croissance soutenue. Chaque année, ce sont plus de 16 000 nouveaux habitants qui cèdent à la tentation de la ville rose. 4ème ville de France, Toulouse est la métropole qui connaît la plus forte croissance démographique.

Avec plus de la moitié des habitants locataires, Toulouse offre un rendement locatif très intéressant. Avec un grand nombre d’étudiants et de jeunes actifs, les petites surfaces, comme les studios et le T2, sont très recherchées.

Quels sont les trois meilleurs quartiers de Toulouse où investir ?

La Cartoucherie

Lancé en 2006, le quartier de la Cartoucherie fait partie des quartiers où il faut investir. Idéalement situé, il se défini comme un écoquartier innovant qui va concilier intensité urbaine et développement durable. En décembre 2017, la Cartoucherie a d’ailleurs obtenu le Label Ecoquartier.

Avec 2 arrêts de tramway, les lignes de bus 45 et linéo 2, les stations de métro Patte d’Oie (ligne A) et Arènes (lignes A et C) à quelques minutes, un accès immédiat au périphérique, le quartier de la Cartoucherie est très bien desservi. Il est à moins de 15 minutes du Capitole, de la gare Matabiau et de l’aéroport.

Avec 3 525 logements prévus dans ce quartier, les investisseurs prennent peu de risques en y achetant un bien locatif. Et avec un prix du m² compris entre 2 176 € et 3 888 €, ce quartier est encore abordable.

Guillaumet

Situé entre la Roseraie et Jolimont, à 1 km de la gare Matabiau et à proximité de la Rocade, le futur écoquartier Guillaumet devrait sortir de terre en 2020.

Nouvelle porte d’entrée pour le centre-ville de Toulouse, ce quartier prévoit la construction de 1 200 logements bioclimatiques, 11 000 m² de bureaux, la création d’un vaste jardin central et l’aménagement d’une grande place.

Un projet très prometteur qui répond aux attentes des locataires et des investisseurs de demain. Pour l’heure, le prix au m² est compris entre 1 916 € et 3 926 €. Des prix accessibles qui devraient rapidement augmenter.

Saint-Martin-du-Touch

Situé à l’ouest de Toulouse, Saint-Martin-du-Touch bénéficie d’une excellente situation géographique. Peu éloigné du centre-ville, ce quartier est particulièrement prisé des personnes travaillant sur les sites Airbus du quartier ou dans les communes de Blagnac et Colomiers.

Saint-Martin-du-Touch est bien desservi par les transports en commun ce qui permet de rejoindre rapidement l’aéroport de Toulouse Blagnac, le centre-ville ou bien les bassins d’emplois alentour.

Grâce à Airbus et à la bonne santé du secteur aéronautique, le quartier de Saint-Martin-du-Touch est en plein développement, attirant chaque année de nouveaux habitants. Le prix au m², compris actuellement entre 1 846 € et 3 442 €, devrait d’ailleurs augmenter dans les année à venir, notamment avec l’arrivée de la troisième ligne de métro.

(Source : https://www.meilleursagents.com)

Toutes les zones en région toulousaine éligibles à l’investissement locatif

Capitole

Le secteur Capitole est marqué par sa diversité. En effet, il regroupe certains quartiers populaires de Toulouse ainsi que certains des plus huppés.

Les Carmes et Esquirol : cette zone, particulièrement à la mode, regorge de restaurants, de petits commerces et de bars. Elle tire son âme de son marché en plein air, de ses grandes places et de ses nombreuses terrasses qui font le bonheur des Toulousains.
La place Wilson, Saint-Georges et Jean-Jaurès : centre névralgique de la ville avec le croisement des deux lignes de métro de Toulouse, cette zone est marquée par ses commerces luxueux, ses cinémas et sa fréquentation huppée.
Jeanne d’Arc, Sain-Sernin et Arnaud Bernard : où se trouve la basilique Saint-Sernin, l’un des plus beaux monuments de Toulouse, à la réputation mondiale. Les quartiers attenants sont vivants par leurs marchés et leurs modes de vie cosmopolites.

Amidonniers – Caffarelli

Quartier résidentiel, ce secteur, du fait de sa proximité des facultés, attire les étudiants mais aussi les familles charmées par les petites maisons de ville.

Les Amidonniers : proche de la Garonne, ce quartier très résidentiel est marqué par une véritable vie de quartier qui en fait un petit village.
Compans Caffarelli : proche des écoles et facultés de l’Université 1 de Toulouse, le quartier se compose d’un grand centre d’affaires, d’un centre de Congrès et d’Installations sportives. Le quartier recèle aussi en son sein un parc inscrit aux Jardins remarquables de France : le jardin japonais.

Chalet – Saint-Aubin – Matabiau – Saint-Etienne

Les extrêmes se rassemblent dans ce quartier qui présente des zones de vie populaire accolées aux quartiers les plus riches de la ville.

Les Chalets : ce quartier résidentiel est principalement composé de grandes maisons anciennes et de nouvelles maisons modernes. On y trouve aussi quelques petits ensembles de logements collectifs. Très résidentiel, ce quartier possède une véritable âme de village et l’un des plus vieux cafés de la ville. Cependant, il y a très peu de commerces et de zones d’activités.
Matabiau : le quartier de la gare est en pleine réhabilitation en vue de l’arrivée, en 2024, de la ligne à grande vitesse et de la construction d’un centre d’affaires européen. Le quartier reste toutefois emprunt du rayonnement de la gare et de ce que cela implique : prostitution, vagabondage, nuisance sonores…
Saint-Aubin : le quartier de Saint-Aubin est l’une des zones qui conserve les plus une vie de quartier : de très nombreux commerces, des événements de quartier, un marché couru par tous les Toulousains, un théâtre, une salle de concert, de nombreux restaurants et bars.
Saint-Etienne : quartier luxueux de Toulouse, Saint-Etienne offre un cadre de vie bourgeois dans l’une des zones historiques de la ville.

Saint Cyprien – Patte d’Oie

En plein développement, ce quartier mise sur son cadre plutôt agréable et les nombreux commerces qui y sont implantés, tout comme les bars et restaurants qui viennent s’y installer. Ce quartier vivant possède de nombreux espaces verts comme la prairie des Filtres et le jardin Henry VI qui est le lieux de nombreuses représentations artistiques : festival Rio Loco, expositions photo au Château d’Eau, expositions et concerts événements au Musée des Abattoirs…

C’est un quartier qui continue de se développer et sur lequel les Toulousains misent.

Croix de Pierre – Route d’Espagne

S’organisant le long de la Garonne, ces quartiers résidentiels se développent aujourd’hui avec le passage de la ligne de tramway qui les relie aux deux métros de la ville de Toulouse.
Au sud de ces quartiers, la zone est en pleine réhabilitation depuis l’explosion d’AZF, avec notamment la construction de l’Oncopôle (pôle de recherche de lutte contre le cancer).

Fontaine Lestang – Bagatelle – Papus

Ce secteur n’offre que très peu de logements neufs, c’est une zone à forte mixité sociale marquée par les grands ensembles de logement sociaux.

Ce quartier populaire est en plein réaménagement urbain dans le cadre du Grand Projet de la Ville.

Fontaine Bayonne – Cartoucherie

Ce quartier est au cœur des politiques d’aménagement du territoire avec la création de l’éco-quartier de la Cartoucherie. Grâce au passage du tramway, le quartier est relié au centre-ville et offre la proximité de la rocade.

C’est un quartier qui propose de nombreux logements neufs, de nombreuses écoles et de nombreux équipements sportifs et culturels.

Bonnefoy – Roseraie – Gramont

Ce quartier, très résidentiel est desservi par la ligne A du métro de Toulouse. Cette zone excentrée offre la proximité des écoles et des petits commerces, mais aussi de l’accès direct au centre commercial de Gramont. Son accès à la rocade permet aussi d’attirer les actifs travaillant à l’extérieur de Toulouse.

Jolimont – Soupetard – Bonhoure

L’arrivée de la LGV (ligne à grande vitesse) va profondément modifier ce quartier grâce à de nouveaux logements, bureaux et activités commerciales. Située derrière la gare Matabiau et la médiathèque de la ville, cette zone est desservie par la ligne A du métro.

Cote Pavée – Château de l’Hers – La terrasse

Ce secteur est constitué de villas et de petits ensembles. Ce secteur est considéré comme un lieu de résidence bourgeois de nombreuses familles toulousaines. Les villas avec jardins offrent de l’espaces aux familles qui bénéficient aussi de la proximité des écoles et des commerces.

Pont des Demoiselles – Montaudran – La Terrasse

Zone privilégiée des joggeurs toulousains, ce quartier est longé par le Canal du midi offrant une quiétude naturelle au quartier. Les constructions et les aménagements s’intensifient dans le respect du quartier pavillonnaire résidentiel. C’est aussi le projet Aéro Campus qui dynamise le quartier. Ce projet ambitionne de faire de cette zone un des pôles de compétences les plus performants d’Europe dans le domaine de l’aérospatial.

Rangueil – Sauzelong – Pech David – Pouvourville

Au cœur de ce quartier se trouve l’Université Paul Sabatier ainsi que l’Hôpital de Rangueil. C’est donc une zone qui attire de nombreux employés universitaires et de la santé ainsi que des étudiants. Cette zone est desservie par la ligne A du métro.

Le reste du quartier s’organise sur les coteaux de la ville où de nombreux lotissements profitent de la vue et des espaces verts.

Saint Michel – Le Busca – Empalot – Saint-Agne

Aujourd’hui desservi par la ligne de Tramway et la ligne B de métro, le quartier de Saint Michel est devenu un quartier vivant, animé et de plus en plus prisé. Il se trouve à la porte de Saint-Agne et du Busca qui sont des quartiers moins hétéroclites et plus résidentiels.

Le quartier Empalot, pour sa part, se distingue des autres de par son aspect populaire avec une réputation très moyenne. Cependant, le quartier est en pleine mutation. Son réaménagement vise à mettre en avant sa proximité avec la Garonne, le Stadium, l’île du Ramier, le Parc des Expositions et les nombreux transports publics.

Minimes – Barrière de Paris

Proche du centre-ville, ce secteur animé, aux allures de village, propose de nombreux commerces de proximité. Composé de petits immeubles et de villas toulousaines, ce quartier est très prisé par les familles recherchant des logements aux prix attractifs.
Ce quartier, desservi par la ligne B du métro, se situe à 5 minutes de l’hypercentre.

Sept Deniers – Ginestous

Ce quartier est marqué par sa proximité avec la nature : Garonne, base de loisirs et lac artificiel de Sesquières. Outre la nature, c’est sa proximité avec la ville de Blagnac, qui héberge le siège d’Airbus, qui attire les actifs et les familles.
C’est au cœur de ce quartier que se situe aussi l’emblématique stade de rugby Ernest Wallon.

Ginestou, plus éloigné, n’est pas encore très construit.

Lalande – Grand Selve

Le secteur est en pleine mutation du fait de la construction de logements neufs. Avec l’arrivée de nouveaux habitants, la zone se développe et les aménagements urbains suivent. Grâce à cette spirale vertueuse, le quartier apparaît comme l’un des quartiers en devenir de la ville.

Izards – Borderouge – Croix Daurade

Desservi par le métro toulousain, cette zone couple habitat social et maison résidentielle. La zone de Borderouge tire l’ensemble du secteur vers le haut du fait des constructions neuves importantes, des nouveaux espaces culturels, éducatifs et des aménagements publics multiples. L’aménagement urbain fera, à moyen terme, de cette zone l’un des centres de la ville de Toulouse.

Lardenne – Pradettes – Basso Cambo

De nombreuses résidences de standing et de villas sont localisées dans le quartier de Lardenne et celui des Pradettes. C’est une zone très verte à très faible densité d’habitation. C’est aussi, avec Basso Cambo, un secteur qui attire de nombreuses entreprises du fait de ses zones d’activités.

Mirail – Reynerie – Bellefontaine

Au cœur de ce quartier se trouve l’un des 3 pôles universitaires de la ville de Toulouse. En terme de logements, ce sont principalement des habitats à caractère social qui entourent l’université Jean Jaurès.
Cette zone est au cœur d’une politique de réhabilitation qui offrira des résultats sur le long terme.

Saint Simon et Lafourguette

L’ensemble formé par Saint Simon et Lafourguette est une zone qui se développe depuis quelques années. Ancienne zone maraîchère, c’est aujourd’hui une zone qui permet la construction de lotissements qui vont entraîner la réalisation d’équipements publics et commerces.

Les communes limitrophes

Certaines villes situées dans la périphérie de Toulouse présentent parfois de bonnes opportunités en matière d’immobilier. Des villes comme Blagnac, Colomiers, Balma, L’Union ou encore Muret, sont bien desservies par les transports en commun et sont suffisamment proches des bassins d’emploi pour attirer de nouveaux locataires chaque année.

En savoir plus sur votre projet immobilier locatif neuf à Toulouse