Nantes marché immobilier

L’état du marché de l’immobilier à Nantes

Acheter en loi Pinel à Nantes, c'est profiter d'une ville attractive, proche de la côte Atlantique. Avec plus de 3 000 arrivants chaque année, Nantes gagne des places au classement des villes les plus convoitées. La métropole nantaise attire et les prix de l'immobilier décollent.
Accueil / Les villes où investir en loi Pinel / Investir en loi Pinel Nantes (44000) / L’état du marché de l’immobilier à Nantes

A Nantes, le marché de l’immobilier est en pleine effervescence. En un an, le volume de transactions et les prix ont augmenté dans la métropole de Loire-Atlantique. Si le boom économique de la ville a revitalisé son marché immobilier, la demande de logements surpasse l’offre. Investir dans un bien Pinel à Nantes pourrait être une stratégie payante. En effet, plus accessible que Bordeaux ou Marseille, Nantes offre un bon rendement, en moyenne 5,3%. Zoom sur le marché immobilier à Nantes.

LES PRIX GRIMPENT

A Nantes, le mètre carré vaut désormais 3 410 € en moyenne. Cette augmentation des prix est la conséquence de la croissance de cette métropole où il faut bon vivre. Toutefois le prix de l’immobilier à Nantes reste plus accessible qu’à Paris ou Bordeaux. Des secteurs comme Chantenay-Saint Anne, Saint-Félix ou encore le centre-ville sont très convoités et plus difficilement abordables pour les petits budgets. Ville étudiante, le marché locatif est tendu et profite aux propriétaires. Les studios et petites surfaces, très convoités, se louent en un clin d’œil.

UN PHÉNOMÈNE NOUVEAU

Les agents immobiliers observent un nouveau phénomène sur le marché de la Cité des Ducs de Bretagne : plutôt que d’acheter un appartement dans un quartier résidentiel au cœur de la ville, les acquéreurs préfèrent s’exiler au nord de la ville pour le même prix. Ils délaissent ainsi l’habitat collectif et privilégient les maisons individuelles. Il faut savoir que 70% des acheteurs à Nantes sont des primo-accédants. Cette nouvelle tendance engendre un déplacement des populations. En effet, les prix du marché font que de nombreux investisseurs se tournent vers des quartiers périphériques de la ville, comme Rezé ou Saint-Sébastien-sur-Loire.

NEUF OU ANCIEN : QUE CHOISIR ?Nantes marché ancien

Pour un appartement neuf, les prix varient en fonction du quartier. Il faut compter environ 3 500€/m2, mais les prix peuvent s’envoler jusqu’à 5 700€/m2. Les ventes de logements neufs représentent 60% des transactions du marché immobilier nantais mais les primo-accédants ont du mal à investir au cœur de la ville. Ils optent plutôt pour la périphérie ou bien les petites villes alentours. Pour investir dans le neuf à Nantes, mieux vaut viser des petites surfaces. Les 2 pièces et 3 pièces représentent respectivement 40 % et 29 % des recherches locatives.

Les immeubles anciens ne sont pas en reste à Nantes. Avec les nombreux bombardements subis par la ville lors de la Seconde Guerre Mondiale, les biens construits dans les années 50 ne manquent pas. En effet, certains quartiers ont dû être entièrement reconstruits comme celui du Doulon ou de Sainte-Anne. Le « Triangle d’or nantais » (entre la place Canclaux, le parc de Procé et la place du Général Mellinet) continue également de faire le bonheur des propriétaires aisés, avec ses hôtels particuliers cossus. Les maisons de ville sont elles aussi très convoitées, et trouvent preneurs pour 500 000 € en moyenne.

Pour en savoir plus sur la loi Pinel à Nantes :