Quotité

Une quotité représente le pourcentage de la somme prêtée que chaque co-emprunteur doit assurer.

Le terme de quotité représente la partie de la somme prêtée que l’emprunteur doit assurer. Cette part est répartie entre l’ensemble des co-emprunteurs. S’il est seul, l’emprunteur se verra imposer une quotité de 100 %. La quotité est définie lors de la signature du contrat d’assurance et ne peut généralement pas être modifiée en cours.

En règle générale, les établissements bancaires souhaitent que l’intégralité du capital prêté soit couvert, cela leur permet d’éviter tout défaut de paiement.
Par exemple, pour un crédit immobilier de 200 000 € permettant l’achat d’un bien éligible au dispositif Pinel, l’investisseur disposant d’une quotité d’assurance de 50 %, sera assuré à hauteur de 100 000 €.

L’idéal est une quotité de 50/50 car elle permet d’assurer chaque emprunteur avec le même degré. Un choix à faire quand aucun des co-emprunteurs ne présente un risque particulier. Si c’est le cas, il est possible de choisir une répartition volontairement déséquilibrée : 30/70, 40/60, 20/80. Peu importe la répartition, la somme des deux quotités additionnées devra être comprise entre 100 et 200 %.

Par exemple, dans la cas d’une répartition 60/40 %, si la première personne décède, l’assurance prendre en charge 60 % des mensualités et l’autre personne ne devra rembourser que les 40 % restants.
Dans le cas où les deux co-emprunteurs étaient couverts à 100 %, en cas de décès d’un des deux, l’assurance prendre en charge la totalité des remboursements.

Pour rappel, lors d’un prêt immobilier, il est nécessaire de souscrire à une assurance de prêt afin de garantir le remboursement auprès du créancier, quelles que soient les circonstances.

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements