Apport personnel

Accueil / Lexique / Apport personnel

L’apport personnel est une somme d’argent qui permet à un particulier de s’acquitter d’une partie de l’acquisition (immobilière par exemple) qu’il souhaite réaliser. Généralement, il est issu des économies réalisées par l’investisseur avant que celui-ci ne se lance dans son projet. Au sens large, l’apport personnel peut être complété par divers prêts :

  • Prêt accordé par l’entreprise de l’investisseur au titre du 1 % patronal
  • Le Prêt à Taux Zéro renforcé (PTZ +)
  • Les prêts aux fonctionnaires
  • Le prêt relais
  • Les prêts de caisse de retraite
  • Les prêts à caractère social

Aucun texte de loi n’oblige un investisseur à se présenter avec un apport personnel lorsqu’il veut souscrire à un prêt. Certaines personnes se lancent même dans un projet sans apport personnel et des banques acceptent leur dossier pour un crédit. Dans le cas d’un investissement Pinel, il est possible d’investir sans apport puisque les loyers perçus permettent de rembourser en partie le prêt contracté.

Afin d’avoir bien plus de chances d’obtenir un crédit, il est conseillé de se présenter au moins avec un apport équivalent à 10 % du montant du bien acheté. Cela correspond en général aux frais de notaire et ceux de l’agence. L’idéal est d’avoir au moins 10 % en sus des frais divers (comme le notaire, l’agence et le dossier auprès de la banque).

Plus l’apport personnel est important et moins les risques pris par l’établissement bancaire prêteur sont hauts. De plus, les banques seront disposées à proposer des taux bien plus attractifs, réduisant ainsi le coût du crédit de l’emprunteur. Enfin, l’apport personnel constitue pour les banques un indicateur de la capacité d’épargne de l’emprunteur et donc sa possibilité d’assurer ses mensualités.