Surface utile

Il s’agit d’un élément primordial pour calculer le montant du loyer d’un logement.

La surface utile – appelée également surface pondérée – d’un appartement correspond à la surface habitable à laquelle on rajoute la moitié des surfaces annexes, dans la limite de 8 m². La surface utile est utilisée dans le cadre de tous les régimes de défiscalisation immobilière, à condition qu’ils concernent des constructions neuves ou assimilées neuves. Elle représente l’élément essentiel permettant de déterminer le montant des plafonds de loyer au m² qu’il faut respecter pour bénéficier de l’avantage fiscal.

Dans le cadre de la loi Pinel, les surfaces annexes prises en compte sont les balcons, les terrasses, les loggias, les sous-sols, les remises, les caves et les vérandas. Les caves, les séchoirs extérieurs ainsi que les locaux communs et autres dépendances font également partie des surfaces annexes.

Prenons l’exemple suivant : un couple avec deux enfants vit dans un appartement de 100 m² habitables possédant une terrasse de 50 m².

  • La surface habitable est de 100 m²
  • La surface des annexes est de 50 m² ramenées dans la limite de 8 m²
  • La surface retenue pour apprécier le plafond de loyer est donc de 100 m² + 8 m² = 108 m²
  • La surface utile pour calculer le loyer dans le régime de défiscalisation est de 108 m²

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements