Qu’est-ce que la CSG ?

La CSG est un impôt payé par presque tous les contribuables français à l'exception des plus modestes qui en sont exonérés.
Accueil / Lexique / Qu’est-ce que la CSG ?

La CSG, contribution sociale généralisée, est un impôt qui vise à financer une partie des dépenses de la Sécurité sociale. Créée par la loi finances de 1991, elle est due par toutes les personnes résidant en France.

Quels sont les revenus concernés ?

Son prélèvement se fait à la source, sur la plupart des revenus (le montant brut) :

  • Les revenus d’activité : salaires, primes…
  • Les revenus de remplacement : allocations chômage, pensions de retraites, indemnités journalières…
  • Les revenus du patrimoine : revenus fonciers, rentes viagères…
  • Les revenus de placements : revenus immobiliers, plus-values…
  • Les sommes engagées ou redistribuées par les jeux

La CSG concernant les revenus d’activités est perçue par les URSSAF et celle touchant aux revenus du patrimoine est perçue par l’administration fiscale. Les prestations sociales et familiales ne sont pas concernées par cet impôt.

Quel est le taux de la CSG ?

Ses taux varient selon le type de revenus. Au 1er janvier 2018, la CSG a été augmenté de 1,7 points de pourcentage afin de compenser les cotisations salariales d’assurance maladie et d’assurance chômage.

Taux sur le RFR 2017 du foyer

Nature des revenus Taux global de CSG
Revenus d’activité salariée 9.2 %
Pensions de retraite entre 3.8 % et 8.3 %
(en fonction du montant total)
Revenus de patrimoine et de placement 9.9 %

Des modifications sont attendues pour le 1er janvier 2019

Le 10 décembre 2018, le président de la République a annoncé l’annulation au 1er janvier 2019 de la hausse du taux de CSG pour les retraités qui perçoivent une pension entre 1 200 et 2 000 euros par mois. Pour ces derniers, le taux reviendra à 6,6% contre 8,3% en 2018.