pinel-preparer-retraite

Préparer sa retraite en investissant en loi Pinel

Même si pour bon nombre de personne la retraite est un concept lointain et un peu flou, il est pourtant très important de l'anticiper au maximum afin de s'assurer une situation confortable lorsque l'heure aura sonné.
Il existe plusieurs possibilités qui permettent de palier la baisse potentielle de votre pouvoir d'achat lorsque vous serez à la retraite, cependant l'investissement dans la pierre et notamment l'immobilier locatif via le dispositif Pinel, reste le levier qui remporte le plus de suffrages.
Accueil / Comprendre le dispositif Pinel / Les avantages de l’investissement Pinel / Préparer sa retraite en investissant en loi Pinel

Anticiper et prévoir un complément de revenus grâce aux loyers perçus

Bien souvent, et ce, de manière générale, la retraite est synonyme de baisse significative de revenus et donc de pouvoir d’achat. C’est pourquoi de nombreuses personnes se tournent naturellement vers l’investissement immobilier locatif qui offre au propriétaire/bailleur non seulement un complément de revenus, mais également une certaine tranquillité d’esprit, car il constitue un des placements les plus sûrs du marché. L’idée étant d’acheter le bien neuf suffisamment en amont pour pouvoir le louer via le dispositif Pinel avant votre départ en retraite et de disposer, une fois la totalité de l’emprunt réalisé remboursé, d’un revenu locatif représentant une rentrée d’argent complémentaire à la pension de retraite.

Penser à sa retraite tout en réduisant ses impôts

Préparer sa retraite, c’est bien, en défiscalisant en plus, c’est mieux ! En effet, vous pouvez cumuler une réduction d’impôts tout en anticipant votre départ en retraite si vous choisissez de louer votre bien via le dispositif Pinel. Si vous êtes prêt à investir dans un logement neuf, à louer ce bien en respectant un plafond de loyer et à choisir des potentiels locataires ne dépassant pas un plafond de ressources imposé, alors ce dispositif est fait pour vous…
Grâce à la loi Pinel, vous pourrez, selon la durée d’engagement de location que vous allez choisir, bénéficier d’une réduction d’impôts de :

  • 12 % du prix du bien pour une durée d’engagement de 6 ans
  • 18 % du prix du bien pour une durée d’engagement de 9 ans
  • 21 % du prix du bien pour une durée d’engagement de 12 ans

Il sera donc possible de réaliser une économie maximale de 63 000 € pour l’acquisition d’un bien d’une valeur de 300 000 € (montant maximal pour défiscaliser en Pinel), soit 6 000 € de réduction par an pour un engagement de 9 ans.

Revendre le bien et récupérer une plus-value intéressante

preparer-retraite-pinelUsuellement, pour investir dans de l’immobilier locatif Pinel, il n’est pas indispensable de disposer d’une forte capacité de remboursement, ni de fournir un apport personnel, d’autant plus si vous devez attendre 15 à 20 ans pour votre départ en retraite. Ainsi, vous pourrez bénéficier de mensualités faibles (qui seront en partie remboursées par le loyer perçu) et réaliser des travaux d’amélioration au fil du temps, qui vous permettront de réaliser une plus-value lors de la revente du bien. Car si au terme des années d’engagement de location en Pinel, vous souhaitez vendre le bien, vous le pouvez sans problème et en retirer alors une plus-value intéressante qui vous permettra soit de générer des revenus supplémentaires, soit de réinvestir pour un autre projet.

Récupérer le bien en tant que résidence principale

Une autre solution s’offre à vous : si vous souhaitez au terme de l’engagement locatif récupérer le bien pour en faire votre résidence principale, c’est également possible ! En effet, vous aurez de fait la possibilité d’habiter un bien quasi neuf, éco-performant, qui n’entraînera pas de gros travaux si ce n’est un petit rafraîchissement et qui plus est en ayant presque financé ce bien. En effet, selon l’emprunt que vous avez réalisé pour l’investissement, vous n’aurez plus qu’une faible mensualité à rembourser voire plus de mensualité du tout !

Attention, si toutefois vous souhaitez vendre ou reprendre le bien en tant que résidence principale, vous devez, en tant que bailleur respecter certaines modalités pour donner congé à votre locataire : vous devrez joindre une notice d’information au congé, l’envoyer en recommandé avec accusé de réception (ou par acte d’huissier, ou une remise en main propre contre émargement) et ce à minima 6 mois avant la fin du bail.