Qu’est-ce qui va changer avec la RT 2020 ?

La RT 2012 est actuellement la réglementation thermique applicable pour les constructions neuves. Pour qu'un logement puisse bénéficier du dispositif Pinel, il doit obligatoirement répondre à la RT 2012. Cependant, une nouvelle réglementation thermique va voir le jour, la RT 2020, qui remplacera la RT 2012. Applicable dès 2020, elle va mettre en œuvre le concept de maison à énergie positive, aussi appelée "BEPOS".

Pinel-RT-2020

Présentation de la RT 2020

Comme son nom l’indique, la réglementation thermique 2020 sera applicable à toutes les constructions neuves dès la fin de l’année 2020. Les bâtiments publics, comme les mairies ou les écoles, devraient l’appliquer dès 2018.
La RT 2020 fait suite à la RT 2012 mise en place lors du Grenelle de l’environnement. Cette dernière avait comme objectif de diviser par trois les consommations énergétiques des nouvelles constructions et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Autrement dit, nous étions dans une logique d’économie d’énergie. La RT 2020 va plus loin. Son objectif n’est pas seulement d’économiser de l’énergie mais d’en produire. Elle va également mettre l’accent sur l’empreinte environnementale en incitant l’utilisation de matériaux écologiques dans les nouvelles constructions, comme le bois, le chanvre ou la ouate de cellulose par exemple.

40 %
Le bâtiment représente 40 % de l’énergie totale consommée en Europe, devant les transports et l’industrie.

Les grandes nouveautés de la RT 2020

Les BEPOS

Les BEPOS, ou bâtiments à énergie positive, sont des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. A partir de 2020, tous les nouveaux bâtiments devront-être à énergie positive. Pour y parvenir, les toits, les murs, les fenêtres sont pensés pour accumuler et restituer de la chaleur, mais aussi pour produire de l’électricité. Pour cela, la RT 2020 prévoit un cahier des charges à respecter pour la construction de ces maisons positives. Tout d’abord, les constructeurs doivent utiliser des matériaux écologiques. Pour l’ossature du bâtiment, ils ont le choix entre la brique en terre cuite ou en terre crue et le bois. Pour l’isolation, ils devront privilégier le chanvre, le liège, la fibre de bois, la ouate de cellulose ou encore le feutre de laine de mouton.
Ils doivent également pensant à inclure, lors de la construction, des éléments visant à produire de l’énergie :

  • Une isolation thermique renforcée
  • La suppression des ponts thermiques via une isolation par l’extérieur
  • Une très bonne étanchéité à l’air
  • Une ventilation à double flux avec récupération de chaleur sur air vicié pour limiter les déperditions thermiques
  • Des équipements de captage ou de production d’énergie
  • Des protections solaires et des dispositifs de rafraîchissements
  • Des installations de récupérations des eaux pluviales
  • La mise en place d’une épuration naturelle par lagunage

Le pari des énergies renouvelables

L’Union Européenne s’est fixé comme objectif d’atteindre une consommation de 20 % d’énergies renouvelables d’ici 2020.
La réglementation énergétique 2020 prévoit donc l’installation de dispositifs fonctionnant aux énergies renouvelables comme des puits canadien pour chauffer ou rafraîchir le bâtiment, des capteurs solaires pour produire de l’eau chaude, des panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité.
À noter, qu’en cas de surproduction d’énergie, l’excédant pourra être réinjecter directement dans le réseau local.

Les différences entre la RT 2012 et la RT 2020

La réglementation thermique 2012 s’intéressait principalement aux aspects thermiques et à l’isolation des bâtiments. La RT 2020 va plus loin en incluant la production d’énergie et l’empreinte environnementale. Le point sur les différences entre ces deux réglementations :

RT 2012 RT 2020
Types de bâtiments Constructions BBC Constructions BEPOS
Objectif Diminuer la consommation
d’énergie des équipements
Supprimer le gaspillage
énergétique
Pour quels usages ? – Chauffage
– Eau chaude
– Éclairage
– Les mêmes que la RT 2012
– Appareils électroménagers
– Empreinte carbone
Procédés Isolation thermique
des bâtiments
– Isolation thermique des bâtiments
– Production d’énergie
– Empreinte environnementale

La construction d’un bâtiment répondant à la réglementation thermique 2020 coûtera un peu plus cher qu’un bâtiment BBC. Cependant, grâce à la production et à l’autoconsommation d’énergie, les personnes vivant dans ces bâtiments, pourront réaliser, au quotidien, des économies non négligeables. De plus, au moment de la revente, les bâtiments aux normes RT 2020 offre une plus-value.

Partagez l'article :

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements