Suivez-nous :

L’immobilier ou comment anticiper sa retraite

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La retraite. C'est le sujet du moment ! Avec le projet de réforme, beaucoup de Français s'inquiètent pour leur avenir. Auront-ils assez de revenus pour vivre au moment de la retraite ? Dans cette optique, nombreux sont ceux qui ont donc décidé d'anticiper et d'épargner par eux-mêmes grâce à l'immobilier.
Accueil / Actualités / L’immobilier ou comment anticiper sa retraite

Retraite : le système par capitalisation

Jusqu’à aujourd’hui, notre système reposait sur le principe de répartition. Les actifs versent des cotisations qui servent à financer les retraites des personnes âgées. Cependant, ce système ayant atteint ses limites, le gouvernement a décidé de le réformer. Le nouveau régime de retraite calculerait donc les pensions à partir de points cumulés. Chaque heure cotisée permettrait d’acquérir des points. Ce système de retraite par points préoccupe sérieusement les Français. De plus en plus cherchent donc des solutions pour compenser la perte de revenus qu’ils auront au moment de leur retraite.

systeme-retraite-capitalisation-investissement-immobilierSelon Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers, « De plus en plus de Français, et notamment des jeunes trentenaires, ont pris conscience que le système par répartition est à bout de souffle et qu’ils doivent se construire leur propre système par capitalisation »

L‘immobilier étant une valeur sûre, nombreux sont ceux qui réalisent donc des investissements dans ce secteur.
Le système par capitalisation consistant à mettre de côté des revenus pour financer sa pension, les Français font donc de la retraite par capitalisation sans le savoir.

L’immobilier, le placement préféré des Français

Le premier geste d’une retraite par capitalisation c’est l’acquisition d’une résidence principale.
(Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers)

Depuis toujours, les Français ont privilégié l’immobilier pour leurs investissements. La pierre est une valeur sûre et rentable qui les rassure. En cas de crise ou d’incertitude, ils se tournent donc vers ce secteur.
Et ils ont raison. Les prix de l’immobilier sont en constante progression. En dix ans, le prix des appartements a augmenté de plus de 20 % dans les grandes agglomérations françaises.

Lille : +21 %
Toulouse : +22 %
Rennes : +34 %
Paris : +61 %
Lyon : +62 %
Bordeaux : +79 %

En possédant un bien immobilier dans une de ces grandes villes, vous êtes sûr qu’il va prendre de la valeur quoiqu’il arrive. Au moment de la retraite, vous pourrez le revendre et grâce à la plus-value que vous allez réaliser vous pourrez profiter sereinement d’une retraite confortable.

Pensez à l’investissement locatif !

Les prix de l’immobilier ne cessant d’augmenter, il n’est pas donné à tout le monde d’acquérir une résidence principale dans une grande agglomération française. Il existe toutefois une autre solution pour réaliser des investissements rentables dans l’immobilier : l’immobilier locatif.

En effet, la défiscalisation n’est plus l’objectif premier des personnes réalisant des investissements locatifs.

69 %
69 % des personnes réalisant un investissement locatif le font pour préparer leur retraite.

D’après un sondage réalisé par Empruntis, le courtier en crédit immobilier, 33 % des personnes interrogées déclarent opter pour l’investissement locatif afin de financer leur retraite et 36 % pour toucher des revenus complémentaires au moment de la retraite qui compenseront la perte de revenus.

Être propriétaire d’un bien immobilier, résidence principale ou bien locatif, permet donc de préparer sa retraite. Dans tous les cas, il y a de fortes chances qu’au moment de la retraite vous ayez fini de rembourser votre prêt. S’il s’agit de votre habitation, vous n’aurez donc plus de mensualités à verser ce qui contrebalancera la perte de revenus. Dans le cas d’un investissement locatif, vous pourrez conserver les loyers versés ce qui vous compensera votre perte de ressources.

L‘immobilier représente donc une bonne complémentaire retraite.

Pas de commentaire