pinel-constitution-patrimoine

Se constituer un patrimoine avec la loi Pinel

Bien que les placements financiers aient une place importante dans la constitution du patrimoine des français, l'immobilier reste tout de même l'investissement favori des habitants de l'hexagone. L’investissement dans la pierre peut prendre diverses formes, l'avantage principal étant la transmission facilitée, dans un contexte de marché qui reste aujourd'hui orienté à la baisse.
Accueil / Comprendre le dispositif Pinel / Les avantages de l’investissement Pinel / Se constituer un patrimoine avec la loi Pinel

L’importance de diversifier son patrimoine

constitution-patrimoine-pinelSi la résidence principale reste l’investissement d’une vie, qui constitue la première pierre de votre patrimoine, y adjoindre des biens locatifs vous offre l’opportunité de diversifier vos avoirs tout en vous préparant des revenus complémentaires pour la retraite. Si le panel de placements en immobiliers locatifs est vaste, à chaque profil d’investisseur correspond un dispositif adapté offrant des avantages divers. Après étude approfondie de votre situation fiscale et patrimoniale, tel ou tel dispositif sera choisi afin de répondre au mieux à vos besoins.

Investir dans la pierre, un placement sur le long terme

Ceci est un fait avéré : l’immobilier rassure. Même en cas de crise, il reste une « valeur refuge » qui, dans la tête des français, représente un investissement « sûr » et rentable à plus ou moins long terme. Outre le fait que les murs d’un bien ne risquent pas de s’écrouler, ce qui fait de l’immobilier un placement appétant réside dans le fait que ce soit un placement qui, généralement, n’impacte pas ou peu votre budget quotidien. En effet, lors d’un investissement locatif, il est courant que le bien s’auto-finance puisque les loyers encaissés viennent rembourser tout ou partie du crédit contracté. Aussi, une fois le crédit grévé sur le bien remboursé en totalité, vous pourrez soit bénéficier pleinement de revenus complémentaires générés par les loyers, soit en réinvestir une partie afin d’acheter un second bien que vous mettrez en location et ainsi de suite…

Si l’on compare l’investissement immobilier aux assurances-vie, on observe pour ces dernières un rendement en moyenne d’environ 1.5 à 1.8 % contre une rentabilité qui varie entre 3.42 et 5.16 % selon la ville où se situe le bien.