Taxe foncière 2018 : à quoi devez-vous vous attendre ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités immobilières
  • Commentaire 0
En tant que propriétaire d'un bien locatif en Pinel, vous avez jusqu'au 15 octobre pour vous acquitter de la taxe foncière pour l'année 2018 par courrier et jusqu'au 20 octobre pour un paiement en ligne. Globalement les taux d'imposition n'ont pas vraiment évolué cette année, en revanche, certains élus n'ont pas lésiné à décréter une augmentation importante comme à Nice par exemple : + 18 %.
Accueil / Actualités / Actualités immobilières / Taxe foncière 2018 : à quoi devez-vous vous attendre ?

Comment va évoluer la taxe foncière selon les villes ?

Pour bien comprendre, il est important de savoir que la taxe foncière est calculée en multipliant la « valeur locative » d’un bien par les taux d’imposition votés à la fois par les communes et groupements de commune mais aussi les départements (contrairement à la taxe d’habitation qui elle est évaluée uniquement grâce aux taux communaux et intercommunaux).
Même si pour 2018 la grande majorité des élus n’a pas fait le choix d’augmenter les taux, il n’en est pas de même dans certaines villes comme par exemple Nice qui subit une hausse de 18 % ou Villeurbane + 7 %. Grosso modo on constate une augmentation de la valeur locative de 1,2 % et la plupart des modification opérées sont donc plus liées à la pression fiscale des groupements de communes voire des communes elles-même.

Découvrez la taxe foncière des 50 plus grandes villes françaises, source : cabinet en finances locales FSL.

Villes Taux d’imposition global de la taxe foncière 2018 Evol. sur un an Evol. liée aux taux des communes et interco Evol. liée aux taux des départements
Aix-en-Provence 35,28% 0,0% 0,0% 0,0%
Amiens 55,87% 0,0% 0,0% 0,0%
Angers 56,42% 0,0% 0,0% 0,0%
Annecy 29,98% 0,0% 0,0% 0,0%
Argenteuil 40,47% 0,0% 0,0% 0,0%
Besançon 45,26% +0,6% +1,0% 0,0%
Bordeaux 46,97% 0,0% 0,0% 0,0%
Boulogne-Billancourt 15,09% 0,0% 0,0% 0,0%
Brest 43,17% 0,0% 0,0% 0,0%
Caen 52,58% -0,6% -1,0% 0,0%
Clermont-Ferrand 48,96% +1,5% +2,6% 0,0%
Dijon 50,89% 0,0% 0,0% 0,0%
Grenoble 53,92% 0,0% 0,0% 0,0%
Le Havre 54,36% 0,0% 0,0% 0,0%
Le Mans 47,46% 0,0% 0,0% 0,0%
Lille 48,35% -4,3% 0,0% -10,1%
Limoges 39,30% +2,6% +5,2% 0,0%
Lyon 40,84% 0,0% 0,0% 0,0%
Marseille 41,66% 0,0% 0,0% 0,0%
Metz 33,56% 0,0% 0,0% 0,0%
Montpellier 52,80% 0,0% 0,0% 0,0%
Montreuil 38,58% 0,0% 0,0% 0,0%
Mulhouse 42,59% +2,7% +3,9% 0,0%
Nancy 38,49% 0,0% 0,0% 0,0%
Nantes 48,92% 0,0% 0,0% 0,0%
Nice 41,94% +18,0% +27,7% 0,0%
Nîmes 55,70% 0,0% 0,0% 0,0%
Orléans 49,65% 0,0% 0,0% 0,0%
Paris 13,50% 0,0% 0,0% 0,0%
Perpignan 49,56% +2,1% +3,5% 0,0%
Reims 46,22% 0,0% 0,0% 0,0%
Rennes 47,39% +2,2% 0,0% +5,3%
Rouen 48,71% 0,0% 0,0% 0,0%
Saint-Denis 38,94% 0,0% 0,0% 0,0%
Saint-Denis-de-la-Réunion 36,73% 0,0% 0,0% 0,0%
Saint-Etienne 40,22% 0,0% 0,0% 0,0%
Saint-Paul de la Réunion 41,77% 0,0% 0,0% 0,0%
Strasbourg 36,82% 0,0% 0,0% 0,0%
Toulon 43,39% 0,0% 0,0% 0,0%
Toulouse 48,15% 0,0% 0,0% 0,0%
Tours 38,94% 0,0% 0,0% 0,0%
Villeurbanne 41,52% +7,0% +9,7% 0,0%

Qu’en est-il du paiement de la taxe foncière ?

Quels sont les différents moyens pour payer la taxe foncière ?

Selon le moyen de paiement choisi, vous avez plus ou moins de temps pour vous acquitter de votre taxe foncière.

  • par prélèvement à l’échéance :
    Bien que vous ayez jusqu’au 15 octobre (inclus) pour payer, l’adhésion ne peut se faire que jusqu’au 30 septembre. Le prélèvement sera effectué en date du 25 octobre.
  • paiement en ligne :
    S’il s’avère que c’est la première fois que vous réglez en ligne, munissez-vous de votre avis d’impôts (afin de pouvoir renseigner votre numéro fiscal et la référence de l’avis), de votre RIB et connectez-vous sur le site www.impots.gouv.fr. Configurez votre espace personnel et à partir de celui-ci vous pourrez payer votre taxe. Comme le prélèvement à l’échéance, le prélèvement aura lieu le 25 octobre.
  • prélèvement mensuel :
    Si vous avez opté pour ce mode de paiement, le prélèvement sera effectué le 15 octobre.

Pour adhérer au prélèvement mensuel pour 2018, il fallait demander la mise en place du service avant le 30 juin. Si la demande est postérieure à cette date, l’option sera effective l’année suivante soit pour 2019.

Si vous dépassez la date limite de paiement

En soit rien de grave, si ce n’est que vous encourrez une majoration de 10 % du montant de votre impôt. En effet, vous êtes tenu de régler vos impôts quels qu’ils soient même si vous souhaitez contester le montant de celui-ci. Si vous vous trouvez dans une situation difficile, rien ne vous empêche de faire une demande de sursis de paiement, écrite, auprès de votre centre des finances publiques ou depuis votre espace particulier en ligne.
Attention toutefois, pour l’impôt de l’année 2018, il est impératif de porter réclamation avant le 31 décembre 2019.

Pas de commentaire