Immobilier : la surprise impôts locaux

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La bonne santé du marché immobilier n’a pas échappé aux Français, qui investissent en masse dans la pierre. Sans penser aux futurs impôts locaux.
Accueil / Actualités / Immobilier : la surprise impôts locaux

Quand il n’y en a plus, il y en a encore. Un achat immobilier se prépare en amont et il peut être difficile de saisir l’ensemble des paramètres, notamment financiers, dès le début du projet. Les taxes locales, foncière et d’habitation, échappent souvent à la sagacité des acheteurs, tout simplement parce qu’elles arrivent en bout de chaîne. Et pourtant, elles sont un facteur important à prendre en compte.

D’autant plus important que les impôts locaux varient fortement selon les communes. En moyenne, une étude pour Meilleurtaux.com révèle que les taxes locales mensuelles s’élèvent à 167 euros par mois en moyenne. Ainsi, Les taxes s’élèvent à 260 euros à Paris et jusqu’à 383 euros mensuellement à Montpellier.

Taxes… et taux

Il est donc tout à fait conseillé d’inclure les impôts locaux dans le calcul, sous peine de faire face à des dépenses imprévues qui peuvent être conséquentes, du fait de leur variabilité. Et ainsi grever un budget mitonné avec le plus grand soin.

Les impôts locaux ne sont pas les seuls à varier selon les communes. Les taux d’intérêts sont également soumis aux aléas géographiques. Il est ainsi possible de passer du simple au double selon la ville. C’est pourquoi il est utile de se rappeler qu’il est possible d’obtenir un prêt dans une ville et investir dans une autre, même si la proximité des deux peut être intéressante. Intéressante mais pas obligatoire. La nuance est de taille.

Pas de commentaire