Immobilier : les taux d’intérêt continuent de chuter

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Et ce n’est pas fini. Le première salve est venue d’un des plus gros groupes bancaires français, dont l’identité est toujours inconnue. Tous les autres vont suivre dans les jours et semaines à venir.
Accueil / Actualités / Immobilier : les taux d’intérêt continuent de chuter

Chose promise, chose due. Les conséquences des mesures de la Banque centrale européenne (BCE), annoncées la semaine dernière, n’ont pas tardé à se faire sentir : l’un des plus gros groupe bancaire français vient d’abaisser ses taux d’intérêt, à 1,8% sur 22 ans et 1,95 sur 25. Investisseurs, préparez-vous, l’ère des taux bas et belle et bien de retour.

C’était l’un des répercussions attendues, elle va entraîner avec elle l’ensemble des banques. La BCE a décidé il y a quelques jours d’abaisser son taux directeur à court terme – une semaine – à 0%, donc sans intérêt pour les banques qui empruntent et remboursent la semaine d’après. La BCE a également renforcé son taux négatif à 0,4% – les banques payent des pénalités si l’argent emprunté n’est pas prêté aux particuliers.

Des taux à 1,6% ?

Cette baisse n’est que la première secousse consécutive aux annonces de la BCE. Elle devrait être suivie d’autres, jusqu’à se stabiliser aux alentours de 1,6% sur 20 ans. Et toutes les banques finiront par le proposer, de peur de voir partir – ou ne pas arriver – les clients. Les taux d’intérêt sont les principaux moyens de soutenir le marché immobilier et ils le font avec succès jusqu’à présent.

L’autre levier est l’efficience des dispositifs de soutien à l’investissement. La loi Pinel remplit parfaitement son rôle dans l’immobilier locatif et le nouveau prêt à taux zéro (PTZ) va, lui, soutenir l’accession à la propriété. Avec des taux d’intérêt bas, l’immobilier n’est pas près de flancher.

Pas de commentaire