Crédit immobilier : à quoi s’attendre en 2017 ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Depuis plus d'un an, les taux d’intérêt ont commencé à chuter, et beaucoup ont en profité pour s’offrir la maison de leur rêve via un crédit bancaire. Cette période de baisse continue semble terminée. La remontée des taux va-t-elle s'inscrire dans la durée ? Jusqu'où les taux des crédits peuvent-ils grimper ? Éléments de réponse.
Accueil / Actualités / Crédit immobilier : à quoi s’attendre en 2017 ?

La remontée des taux immobiliers

2016 fut une année très favorable pour ceux qui ont opté pour un crédit immobilier. En effet, les taux d’intérêt proposés par les établissements bancaires n’ont jamais été aussi bas. Mais cette baisse constante des taux semble révolue, ces derniers devraient repartir à la hausse progressivement. D’ailleurs, cette tendance est déjà constatée depuis novembre, et ce, même si certains experts avaient plutôt tablé sur le début de l’année. C’est le courtier Cafpi qui a annoncé la (mauvaise) nouvelle en expliquant que les banques et maisons de crédit ont établi de nouveaux barèmes plus élevés, indifféremment de la durée du prêt souscrit.

Une stabilisation attendue pour 2017

Néanmoins, les futurs emprunteurs peuvent être rassurés, car cette hausse reste relativement modeste, s’établissant à + 0,15% en moyenne.

Selon l’analyse des experts du secteur, les taux d’intérêt se stabiliseront au premier semestre 2017 malgré cette légère hausse et ne dépasseront pas le cap des 2% sur 20 ans, à moins d’un improbable rebondissement. Cette stabilisation serait due aux mauvaises conditions macroéconomiques en Europe ainsi que des incertitudes engendrées par l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

En tout cas, la majorité des banques feront tout pour éviter une trop forte hausse, sachant que l’immobilier représentent pour elles un vecteur majeur d’attraction de nouveaux clients.

Une remontée avec ou sans effet ?

Toutefois, même si elle est minime, la remontée des taux est loin d’être sans conséquence. Selon Empruntis qui a également fait ses prévisions pour 2017, les emprunteurs auront à payer 15 000 euros de plus l’année prochaine pour un emprunt de 200 000 euros. Le courtier craint même une baisse conséquente de dynamisme en matière de demande de crédit, prévoyant une baisse de 16% du nombre d’emprunteurs par rapport à cette année.

Vers une baisse des prix au m²

Pour éviter ce ralentissement du secteur immobilier, Empruntis ne voit qu’une seule solution : la baisse des prix des logements. Cependant, il faudra une chute de prix de plus de 5% pour espérer pallier cette situation causée par la remontée des taux d’intérêt.

Pas de commentaire