Suivez-nous :

Signer son PTZ avant la fin de l’année : n’attendez pas plus longtemps

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Pour pouvoir bénéficier des avantages du prêt à taux zéro en 2021, il est encore temps d'effectuer les démarches, mais il est préférable de ne pas trop attendre, car décembre et ses échéances bancaires de fin d'année arrivent à grands pas, pouvant retarder, voir changer la donne des modalités de l'accord de prêt.
Accueil / Actualités / Signer son PTZ avant la fin de l’année : n’attendez pas plus longtemps

Pourquoi signer le prêt à taux zéro avant la fin de l’année ?

Après plusieurs rebondissements dans la saga prêt à taux zéro, le gouvernement a finalement décidé de proroger la loi, et de continuer à proposer le PTZ jusqu’en 2023. Avantage non-négligeable pour les primo-accédants pouvant bénéficier d’une large couverture de leur prêt immobilier à taux zéro, le prolongement du prêt à taux zéro est une bonne nouvelle en cette fin d’année où se profilent quelques changements sur le marché de l’immobilier. Alors que les taux commencent à monter tout doucement et que les banques doivent appliquer les nouvelles restrictions durcissant l’octroi des prêts immobiliers, bénéficier du PTZ en 2021 et 2022, est un coup de pouce considérable pour de nombreux foyers, désireux d’accéder à la propriété.

Profiter des avantages du PTZ en 2021

Pour pouvoir délivrer les prêts immobiliers à leurs clients, les établissements bancaires disposent en règle générale, d’une date butoir courant jusqu’au 15 novembre. Une échéance qui peut osciller aux alentours de 15 jours plus tôt ou plus tard, selon les banques, mais ne laissant guerre plus de latence aux futurs acquéreurs. Un calendrier strict qui s’explique de plusieurs façons : le traitement long des dossiers et les demandes de justificatifs de revenus fiscaux basés sur N-2 pour certains prêts aidés, comme le prêt à taux zéro.

signer un ptz avant 2022

Ainsi, il est fortement conseillé aux futurs acquéreurs ayant ficelé leur projet immobilier, de déposer leur dossier bancaire au plus vite, pour espérer profiter des avantages du PTZ avant la fin de l’année. Pour pouvoir appliquer le calcul du montant fiscal de 2019, les dossiers doivent être clôturés au plus tard au 31 décembre 2021. Certaines banques bénéficient de plus de souplesse en ce sens, et acceptant encore des dossiers de prêts complets début décembre, les validant avant la fin de l’année en cours. Le montage du prêt prenant le plus de temps dans le processus, l’accord du financement quant à lui, peut-être donné rapidement pour maintenir les délais serrés de fin d’année.

Et si mon prêt à taux zéro est accordé en 2022 ?

Pour les retardataires déposant leur dossier bancaire en fin d’année 2021 et ne pouvant finaliser leur dossier de prêt avant 2022, plusieurs particularités sont à prendre en compte pour le financement. Pour compte, tout dossier ayant dépassé la date limite en 2021, devra revoir son barème fiscal en s’appuyant sur les revenus 2020 et non plus 2019. Un détail qui a son importance si les revenus du foyer changent d’une année à l’autre. Les demandeurs de prêts affichant un montant fiscal plus élevé en 2020, verront leurs avantages PTZ diminuer par exemple. De plus, c’est une problématique de temps qui rentre aussi en jeu pour les dossiers à cheval entre 2021 et 2022, forcés bien souvent de constituer un nouveau dossier bancaire dépendant du plafond fiscal qui a changé.

Éditer son offre de prêt en 2022 quand on a commencé son projet bancaire pour un achat immobilier en 2021 peut s’avérer un peu plus laborieux que prévu. C’est pourquoi il est préférable de mettre un coup de collier, dans la mesure du possible, et si le dossier est complet, avant la date butoir du 1er décembre. Un cas de figure qui peut être réalisable lorsque l’établissement bancaire est en mesure de tenir les délais de clôture avant la fin de l’année en cours.

Pas de commentaire