Immobilier : deuxième tour pour l’éco PTZ

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
La formule écologique du prêt à taux zéro est disponible pour un second tour de danse. À condition de ne pas avoir épuisé le premier.
Accueil / Actualités / Immobilier : deuxième tour pour l’éco PTZ

L’éco Prêt à taux zéro (éco PTZ) a été créé pour faciliter les travaux de rénovation d’un logement. Comme son nom l’indique, l’éco PTZ est un prêt qui ne génère pas d’intérêt, ce qui le rend particulièrement attractif et permet de réduire la facture globale. Bonne nouvelle, il est désormais possible de recourir une seconde fois à l’éco PTZ.

Car oui, il était auparavant limité à une seule utilisation. L’éco PTZ a pour objectif d’améliorer la consommation des logements en facilitant des travaux permettant de réduire la facture énergétique. L’éco PTZ est plafonné à 30 000 euros et les travaux en question sont très encadré (isolation des murs et du toit, fenêtres, système de chauffage au bois, etc…)

2 pour 30 000

Le critère supplémentaire pour profiter une seconde fois de l’éco PTZ est de ne pas avoir dépensé l’ensemble de l’enveloppe des 30 000 euros lors des premiers travaux. Attention, la demande doit être faite dans les trois ans suivant les premiers travaux. Autre contrainte, ces mêmes travaux doivent être conduit par un professionnel bénéficiant du label Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les premières données relèvent qu’en 2014, les dépenses moyennes étaient de 10 000 euros pour 3,5 millions de logements rénovés. Les fenêtres sont les premières concernées, et les plus coûteuses sont les toitures et les combles.

Pas de commentaire