Dites bonjour au nouveau PTZ

Un nouveau Prêt à taux zéro voit le jour

Alors que le marché de l’immobilier s’est refait une santé en 2015, le gouvernement a réformé le prêt à taux zéro en ce début d’année 2016. Une mesure qui vise à solidifier la reprise du secteur et permettre à plus de Français de devenir propriétaire.

 

Une France de propriétaires. Voilà un vieux rêve partagé par l’ensemble de la classe politique française. Et si ce songe semble inaccessible – pas tout le monde souhaite devenir propriétaire – cela n’empêche pas le secteur de se relever après des années de doutes. En effet, depuis début 2015, les baisses conjuguées des taux d’intérêt et des prix des logements ont redonné du pouvoir d’achat aux Français, qui en ont profité pour investir dans la pierre.

 

Et pour soutenir l’un des rares secteurs à sortir la tête de l’eau, le gouvernement a décidé de réformer le prêt à taux zéro (PTZ). Ce prêt, qui ne génère pas d’intérêt, finance en partie l’achat de sa résidence principale. Son assiette de financement est largement augmenté : elle passe de 20 à 40% du prix du logement. En clair, les futurs propriétaires ne paieront plus d’intérêt sur ⅕ supplémentaire. De quoi baisser quelque peu le prix total d’achat (intérêt compris).

 

Louer 6 ans plus tard

 

La deuxième mesure d’importance concerne l’immobilier ancien. Le PTZ était, auparavant, limité à 6000 communes. Il est désormais éligible dans l’ancien sur l’ensemble du territoire, sous conditions de travaux : ils doivent représenter 25% du coût total (travaux compris), ou mettre le bien au niveau du neuf. De cette façon, les logements concernés bénéficieront de travaux permettant de réduire leur facture énergétique.


Enfin, et il s’agit peut-être de la mesure la plus méconnue, la refonte du PTZ permet désormais à son propriétaire de mettre son bien en location après seulement 6 ans d’habitation. L’idée est à la fois de montrer que le logement est bien la résidence principale du propriétaire, mais aussi de permettre la mise en location rapide et la possibilité de déménager plus facilement (il fallait rembourser le PTZ intégralement en cas de déménagement, avec la précédente mouture). Un ensemble de mesures qui devrait consolider la reprise immobilière.

Crédit photo : Pogonici / Shutterstock.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements