Quelles aides pour rénover son logement ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Conseils
  • Commentaire 0
Les aides financières destinées à soutenir la rénovation énergétique ne manquent pas. Cependant, à l'heure où les prix de l'énergie explosent, de nombreux Français n'ont pas connaissance de ces coups de pouce. Quelles sont les aides mises en place ? Qui y a le droit ?
Accueil / Actualités / Quelles aides pour rénover son logement ?

Lutter contre les passoires thermiques

passoire-thermique-renovation-aides
 
En France, la qualité du parc de logement s’est dégradée ces dernières années. Plus de la moitié des habitations françaises sont de vraies passoires énergétiques. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ADEME, 15 millions des logements seraient classés E, F ou G.
Pour cette raison, les pouvoirs publics se sont donnés comme mission d’encourager la rénovation énergétique des logements français. Pour ce faire, ils ont mis en place de nombreuses aides :
 

  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, CITE, qui peut-être demandé par les locataires, propriétaires ou occupants d’un logement souhaitant y réaliser des travaux d’économie d’énergie.
  • La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique qui s’adresse aux propriétaires occupants, bailleurs, locataires, occupants à titre gratuit et sociétés civiles immobilières.
  • L’éco-prêt à taux zéro, disponible jusqu’au 31 décembre 2021, et qui s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs ou aux sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés.
  • Les aides des fournisseurs d’énergie (EDF, Engie, Total…) dont tous les propriétaires ou locataires peuvent bénéficier.
  • Les aides de l’Agence nationale de l’habitat, Anah, qui s’adressent aux propriétaires occupants ou bailleurs et aux syndicats de copropriété en difficulté.
  • L’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie qui peut être demandée par les propriétaires, occupants ou bailleurs.
  • Le chèque énergie qui doit aider les personnes ayant des ressources modestes à payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation.

Mieux informer les Français

renover-combles-fenetres-energie
 
Ces aides sont très souvent peu connues des Français. 57 % d’entre eux pensent que les pouvoirs publics ne font rien pour les aider à rénover leur bien. De même, il existe un décalage important entre les travaux les plus réalisés et ceux les plus efficaces. En effet, de nombreux Français envisagent, dans un premier temps, de changer leurs fenêtres alors que la priorité devrait être donnée à l’isolation des combles.
 
 

Les travaux les plus efficaces sont dans l’ordre l’isolation des combles, puis celle des murs, puis le changement de système de ventilation, puis le tandem changement du système de chauffage couplé à l’installation de thermostats programmables. Et enfin le changement des fenêtres. (Matthieu Paillot, président de Monexpert-renovation-energie.fr)

Enfin, on peut noter que les budgets consacrés aux travaux de rénovation énergétique ont diminués de manière significative au cours des deux dernières années. Effectivement, ils sont passés de 2 963 € en janvier 2016, à 2 193 € en novembre 2017, pour chuter à 1 758 € en novembre 2018. Un phénomène qui s’explique par ce manque d’informations concernant les aides à la rénovation énergétique.

Pas de commentaire