Suivez-nous :

Le gouvernement souhaite encourager la rénovation thermique des logements

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
La canicule, qui a touché la France ces dernières semaines, a rappelé la nécessité de mieux isoler les logements. Si certains propriétaires refusent de faire ces travaux, pour d’autres, c'est une question de moyens. Afin d'aider ces derniers, le gouvernement a prévu, dans son plan de relance, de revoir les aides à la rénovation énergétique pour les ménages.
Accueil / Actualités / Le gouvernement souhaite encourager la rénovation thermique des logements

Lutter contre les passoires thermiques

Selon la ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, en France, 100 000 logements ne seraient pas décents, c’est-à-dire ne présenteraient pas une surface minimum suffisante et pourraient constituer un risque pour la sécurité et la santé des habitants.

Si un tiers de ces logements appartient à des « marchands de sommeil » qui n’envisagent nullement d’y faire des travaux, les deux autres tiers sont détenus par des propriétaires ayant de faibles revenus et ne pouvant donc pas les rénover.

passoires-thermiques-maprimrenov-logement-decent

Pour aider ces derniers, le gouvernement a donc décidé, dans le cadre de son plan de relance, d’augmenter le budget destiné aux aides à la rénovation énergétique pour les ménages. Ce dernier devrait être supérieur au milliard d’euros. L’objectif est d’encourager et d’inciter les particuliers à rénover les logements qu’ils occupent ou qu’ils louent.

Ma PrimeRénov accessible à tous en 2021

Misant sur la rénovation énergétique dans le cadre de son plan de relance, le gouvernement a décidé d’élargir l’éligibilité au dispositif Ma PrimeRénov.

En effet, à partir du 1er janvier 2021, il remplacera définitivement le crédit d’impôt transition énergétique, CITE et s’adressera à tous les ménages, sans condition de revenus, ainsi qu’aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété.

Le montant exact du budget alloué à ce dispositif n’est pas encore défini, mais il devrait être bien supérieur au milliard d’euros.
(Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement)

Pour rappel, MaprimeRénov’ permet de financer des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation, mais aussi les audits énergétiques d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Contrairement à un crédit d’impôt, où l’argent des travaux est remboursé un an plus tard, avec Ma PrimeRénov, l’argent est versé une fois les travaux réalisés. Un dispositif plus intéressant pour les ménages modestes.

Bon À savoir

Le montant de la prime varie en fonction des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 € et pour une durée maximale de cinq ans.

Une obligation pour les propriétaires

La performance énergétique étant, désormais, prise en compte dans les critères de décence d’un logement, de nombreux propriétaires vont être obligés de réaliser des travaux de rénovation.

Effectivement, à partir de 2023, un logement considéré comme indécent ne pourra plus être loué. De même, un locataire occupant un logement indécent, pourra saisir la justice si son propriétaire refuse de réaliser les travaux nécessaires.

En l’absence de travaux, un juge pourra tout simplement suspendre le versement du loyer par le locataire, voire interdire la location du bien.

À lire également

Pas de commentaire