Quels sont les investissements les plus rentables ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Que choisir entre un investissement immobilier ou bien un investissement monétaire ? La récente étude de l'Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) classe les placements foncières cotées et logement à Paris comme étant les plus rentables.
Accueil / Actualités / Quels sont les investissements les plus rentables ?

L’étude annuelle de l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) sur la rentabilité comparée des investissements sur courte, moyenne et longue durée est sortie. Les deux grands gagnants qui en ressortent sont les foncières cotées et le logement à Paris.

Les différents types de placements financiers sont analysés et comparés sur une période de 5, 10, 15, 20, 30 et 40 ans dans ce rapport. Les investissements immobiliers en logement, bureaux, foncière côtée, SCPI (…) sont évalués tout comme les autres catégories de placement : assurance-vie, achat d’action, d’obligation, placements monétaires, or. L’objectif est de mettre en évidence les avantages et les inconvénients de tous ainsi que leur rentabilité et de leurs risques respectifs afin de concevoir un portefeuille d’investissement optimisé.
Contrairement aux idées reçues, il apparaît que l’achat d’action n’est pas l’investissement le plus performant à long terme.
En effet, après comparaison, les foncières cotées représentent le placement le plus avantageux sur la plupart des périodes analysées. Sur 20 ans, elles trônent en tête du classement avec un taux de rentabilité de 13,5 %, en deuxième position se trouve les logements à Paris avec 10,3 %. A titre de comparaison les actions ont un taux de 8,2 % par an et 4,2 % pour l’assurance-vie qui est l’un des produits financiers préférés des français.
Une seule ombre à ce tableau, les foncières cotées sur les dix dernières années affichent un taux de rentabilité de seulement 3,2 %.

La pierre : un investissement avantageux

L’étude détaille le rapport entre la performance et la volatilité de l’investissement afin de dégager annuellement les profils les plus intéressant pour les investisseurs potentiels. On peut dénombrer trois grandes catégories :

  • Les foncières cotées
  • Bien que très rentable, elles sont également risquées tout comme l’achat d’action du CAC 40. Cependant cette dernière action se révèle nettement moins performante pour le même risque.

  • Les actifs immobiliers
  • Acquérir des logements, bureaux, locaux restent le deuxième pôle d’investissement le plus rentable mais avec un taux de volatilité nettement inférieur aux foncières cotées. Ils se fixent autour de 7 %, compris entre 5 et 10 %, que cela soit au niveau national ou uniquement localisé dans la capitale.

  • Les SCPI
  • Les sociétés civiles de placement immobilier offrent un bon équilibre entre rentabilité et volatilité en plus d’être un investissement moins risqué puisque les biens sont achetés en communauté. Elles s’avèrent aussi avantageuses que l’investissement en bien immobilier professionnel pour un risque légèrement moindre.

  • Les placements monétaires
  • Pour finir, les produits financiers plus classiques comme l’assurance-vie, livret A, les obligations sont très fiables et garantissent un retour sur investissement. Toutefois, ce dernier n’est pas très élevé à cause d’un taux de performance faible.

Pas de commentaire