Suivez-nous :

Acheter avant de vendre, un bon plan ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le bon sens pousse souvent les propriétaires à vendre leur bien avant d'en acheter un autre. Cependant, procéder à l'inverse est parfois avantageux. Avant d'acquérir votre nouveau logement et de vendre votre précédent, vérifiez tout de même certains points. Explications.
Accueil / Actualités / Acheter avant de vendre, un bon plan ?

Pourquoi acheter avant de vendre ?

Est-il plus logique de trouver un acheteur avant de chercher son nouveau logement ou entreprendre les deux démarches en même temps quitte à trouver la perle rare avant d’avoir vendu votre bien ? Les stratégies sont multiples. Bien que la plupart des propriétaires préfèrent vendre avant d’acquérir à nouveau, il est tout à fait possible d’acheter avant de vendre. C’est parfois même une meilleure option, notamment si vous dénichez la maison ou l’appartement de vos rêves. Attention, toutefois, il faut bien tenir compte des éventuelles conséquences.

Les avantages

D’un point de vue financier et pratique, cette stratégie est certainement la plus avantageuse. Acheter avant de vendre vous permet de prendre le temps de réfléchir à votre projet immobilier et de chercher le bien qui remplit tous vos critères. En effet, vous n’êtes pas pris de court par le fait de devoir cédé votre toit aux acquéreurs de votre actuel logement. Ainsi, pas de période de transition nécessaire. Vous passez directement d’une résidence principale à l’autre. Cette opération permet même de raccourcir le temps de transaction de votre ancien logement puisqu’il sera déjà vide. Cette situation est clairement synonyme d’économie d’argent.

Les inconvénients

Les propriétaires privilégient la vente avant l’achat pour des raisons économiques évidentes. La liquidité obtenue avec la vente du logement est réinjectée directement dans la nouvelle transaction immobilière. Cette tactique évite parfois le recours à un nouveau crédit immobilier, surtout si le propriétaire a réalisé une plus-value sur la vente. Inversement, si vous achetez avant de vendre, vous devrez probablement contracter un prêt relais. Ce crédit à court terme permet au souscripteur de réaliser l’achat d’un bien immobilier avant de terminer la vente de son logement. Généralement, la banque accorde un prêt relais durant un an, renouvelable une fois, à hauteur de 50 % à 80 % du prix du bien en vente. Cette option peut être risquée si le bien immobilier mis en vente tarde à trouver un acquéreur ou si une situation inattendue vient bloquer les transactions.

4.2 %
C’est la part des prêts relais dans la production de crédits pour 2018, selon les chiffres de la Banque de France.

Quand est-il judicieux d’acheter avant de vendre ?

Pour acheter avant de vendre sereinement, il faut s’assurer avant d’adopter cette stratégie, que toutes les conditions sont réunies. Commencez donc par vérifier votre budget sans le surestimer. En effet, il ne faut pas oublier qu’une transaction est souvent synonyme de négociation. Le prix de vente que vous vous êtes fixé pour votre logement ne sera peut-être pas le prix définitif. Mieux vaut donc se laisser une marge et ne pas acquérir un bien au-dessus de ses moyens en espérant une hypothétique plus-value.

Pour plus de sécurité, renseignez-vous sur l’état du marché immobilier. Suivant la période, la situation géographique, les types de biens recherchés peuvent varier ainsi que les prix. Par exemple, si vous vendez une petite surface dans une grande métropole, le risque d’acheter avant de vendre est moindre. En effet, si vous mettez sur le marché un type de bien immobilier très recherché, il y a fort à parier que vous trouverez acquéreur rapidement.

Si vous avez déjà un candidat pour votre logement et votre future résidence, la situation est idéale et peu risquée. Veillez à faire concorder les dates de signature des actes authentiques, en prenant bien en compte le délai nécessaire pour débloquer les fonds, afin de réaliser une transition parfaite. Les délais de prise de possession des lieux sont toujours négociables. Pensez simplement à l’évoquer dès la signature du compromis de vente pour permettre à chaque partie de s’organiser.

A lire également

Pas de commentaire