Immobilier : un délai de rétractation allongé

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Accueil / Actualités / Immobilier : un délai de rétractation allongé

Cela fait maintenant quinze ans que les particuliers bénéficient d’un délai de rétractation de 7 jours après avoir signé la promesse ou le compromis de vente. Ce délai permet, s’il y a un doute, de se rétracter sans subir une quelconque pénalité. Emmanuel Macron a décidé d’allonger la période de rétractation afin d’offrir aux acquéreurs la possibilité de prendre une meilleure décision.


Le 8 août dernier, le délai de rétractation est passé de 7 jours à 10 jours. C’est le ministre de l’Economie et des Finances, Emmanuel Macron qui la mis en place afin de permettre et d’offrir aux acquéreurs un moyen de réfléchir plus sereinement à un premier achat. Ce délai réjouit les particuliers qui se sentent plus confiant.

Quant aux professionnels, ils ne le voient pas tous d’un très bon oeil. Pour eux, cette modification risque d’attirer des personnes de moins en moins sûres d’elles et les inciter à réaliser des demandes “peu sérieuses”. Ce délai pourrait, à terme, faire baisser les actes de vente.

D’un autre point de vue, le président de l’Institut du Management des Services Immobiliers, Henry Buzy-Cazaux ne voit pas cela comme un changement négatif. Il y a quelques années, quand le délai de 7 ans a

Crédit photo : maradon 333 / Shutterstock.

Pas de commentaire