Suivez-nous :

Immobilier locatif : quel est le moment le plus intéressant pour investir ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas. L'investissement immobilier comporte des périodes creuses, plus propices à l'achat et à la négociation, notamment en hiver. Découvrez pourquoi et comment le calendrier joue un rôle dans la rentabilité de votre projet locatif.
Accueil / Actualités / Immobilier locatif : quel est le moment le plus intéressant pour investir ?

L’immobilier tributaire d’une saisonnalité

Dans un projet d’investissement immobilier locatif, la période de recherche peut avoir un impact sur la rentabilité de l’opération. Les professionnels de l’immobilier le savent, le secteur se soumet au rythme des saisons, dont certaines sont nettement plus propices que d’autres à l’achat immobilier et à la vente. Départs en vacances, rentrée scolaire, déclaration d’impôt, les facteurs influant sur le marché immobilier sont nombreux. Que ce soit sur le volume des biens à la vente ou les prix, les saisons les plus engorgées pour investir dans l’immobilier sont le printemps et l’automne. C’est au mois de mai et de septembre que les pics de vente sont au sommet, induisant une volonté des acquéreurs de signer l’acte définitif avant la période estivale d’une part, et avant l’arrivée de l’hiver d’autre part. Par conséquent, l’attente d’une accalmie semble être une stratégie favorable pour réussir son investissement locatif. L’ambiance hivernale adoucit les prix des biens à la vente et les acheteurs se montrent plus timides. L’occasion pour les investisseurs de négocier les prix face à des vendeurs moins bousculés par les offres d’achat, leur permettant de réaliser une meilleure opération financière en hiver. Acheter moins cher, permet d’optimiser son investissement et d’obtenir une rentabilité plus attractive sur son loyer. Les éventuels travaux à prévoir pour la mise en location sur le marché d’un appartement ancien par exemple, jouent également sur la période la plus propice pour acheter un bien locatif. La densité de locataires en recherche d’appartement est plus importante en été et en septembre. Une notion à prendre en compte pour anticiper la durée des travaux à prévoir. 

Une périodicité chez les notaires

La tendance saisonnière de l’immobilier s’observe également par les pics de signatures des actes de vente chez les notaires. On dénombre la plus grande part d’actes signés pour une vente immobilière en fin de mois, et par conséquent, un ralentissement sur les 3 premières semaines. Les notaires constatent aussi une hausse d’activité en fin d’année. Le rebond des ventes immobilières en décembre peut se justifier par la volonté des propriétaires de céder leur bien avant le règlement des impôts locaux. Quoi qu’il en soit, le meilleur moyen de réussir son investissement immobilier, est de rester en alerte sur les tendances du marché. Un acquéreur averti en vaut 10. Connaître les temps forts de l’immobilier, garder un œil sur les prix du marché et sur les taux d’intérêt, permet d’évaluer le meilleur moment pour investir dans du locatif. Cette stratégie doit, bien entendu, s’adapter à chaque secteur, disposant de son propre marché, et de ses propres caractéristiques

Pour avoir plus de conseils en investissement locatif

Pas de commentaire