Suivez-nous :

Comment investir dans l’immobilier neuf face au contexte actuel ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Conseils
  • Commentaire 0
Investir dans l'immobilier neuf présente un certains nombre d'avantages. Aides de l'État, avantages fiscaux, logements aux normes environnementales... Cependant, cette année, le confinement lié à la pandémie de Covid-19 et les élections municipales sont venus perturber la production et l'acquisition de logements neufs. Alors comment faire pour réussir son investissement dans le neuf ? Explications.
Accueil / Actualités / Comment investir dans l’immobilier neuf face au contexte actuel ?

Un volume de logements à vendre en baisse

2020 n’aura pas été une année très favorable pour la construction de logements neufs. Il y a d’abord eu le confinement imposé suite à la pandémie de Covid-19 qui a stoppé de nombreux chantiers et gelé l’instruction des permis de construire. Puis ce sont les élections municipales qui sont venues bloquer de nombreux projets. Résultat, le volume de logements neufs a fortement diminué cette année dans de nombreuses métropoles. Les promoteurs estiment qu’il y aura près de 100 000 logements neufs de moins en 2020 par rapport à 2019.

Les prix de l’immobilier en hausse

On peut donc observer une réelle pénurie d’offre. Et face à la demande toujours plus forte malgré le contexte, les prix de l’immobilier n’en finissent plus d’augmenter. En un an, les prix au mètre carré ont progressé de 7 % à 12 % dans la plupart des grandes villes françaises.

immobilier-neuf-solutions

À cela, se rajoute également le durcissement des conditions d’octroi des prêts immobiliers. Effectivement, la Banque de France a demandé aux banques de respecter des consignes strictes. Concrètement, le taux d’endettement ne doit en aucun cas dépasser 33 % du revenu de l’emprunteur et la durée des prêts ne doit pas excéder 25 ans. Les refus des établissements de prêt sont ainsi multipliés ces derniers mois, notamment pour les ménages les plus modestes. Seuls les meilleurs dossiers peuvent espérer obtenir un crédit immobilier en ce moment.

Ne pas hésiter à quitter les grandes villes

Malgré tout, il est encore possible d’investir dans l’immobilier neuf. Pour cela, il ne faut pas hésiter à quitter les grandes métropoles françaises. En effet, de nombreuses villes moyennes offrent de belles perspectives. Les surfaces sont souvent plus importantes et les prix moins élevés.
Des communes comme La Roche-sur-Yon, Montélimar ou encore Laval affichent des prix au mètre carré dans le neuf autour de 3 000 €, tout en offrant des rendements locatifs très intéressants.
De même, certaines communes d’Île-de-France proposent aussi des prix immobiliers encore accessibles. Par exemple, le prix au mètre carré à Asnières-sur-Seine, Ivry-sur-Seine ou Romainville est compris entre 4 000 et 6 000 €.

Important

C’est une question qui revient souvent en ce moment : ne serait-il pas judicieux d’attendre 2021 ou 2022 pour investir dans l’immobilier neuf ?
Tous les experts s’accordent à répondre que non. Les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter et aucune baisse n’est à prévoir dans les mois, voir les années qui viennent. Il n’est donc pas conseiller d’attendre, les conditions d’achat pouvant encore se durcir.

À lire également :

Pas de commentaire