La chasse au logement étudiant est lancée !

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Juin a sonné et avec lui la fin de l'année scolaire pour les étudiants ! Si bien souvent les résultats d'examen ne sont donnés qu'au début du mois de juillet, il est pourtant déjà temps de préparer votre dossier logement si vous envisagez de louer un logement à partir du mois de septembre ! La course aux appartements (meublés ou non) est donc lancée, préparez un dossier en béton en amont va vous permettre à la fois de gagner du temps et de gagner la confiance des agences ou propriétaires-bailleurs. Explications...
Accueil / Actualités / La chasse au logement étudiant est lancée !

Fixez-vous un budget logement

pinel-logement-etudiantSi le choix de l’établissement est primordial, celui du logement n’en est pas moins important, bien au contraire… Pour les parents, comme pour les enfants, il est essentiel que l’étudiant s’y sente bien pour pouvoir travailler sereinement. Il s’agit là d’un paramètre important tout comme le budget que la location va représenter dans les dépenses de la famille, car oui, les parents doivent prévoir un certain montant selon les villes choisies et le type de logement préféré. En effet, d’un simple studio au T3 passant par le T1 ou T2 voire même la colocation, les tarifs ne seront pas les mêmes !

472 €
c’est le montant de loyer qu’on peut trouver sur Toulouse contre 545 € à Bordeaux et 875 € à Paris. On passe rapidement du simple au double d’une ville à l’autre…

Loyer auquel il faudra penser rajouter chaque mois les charges et l’assurance du logement !

Un étudiant peut tout à fait louer un appartement soumis au dispositif Pinel et ce, même s’il est rattaché au foyer fiscal de ses parents. En effet, seuls ses revenus seront pris en charge pour évaluer l’éligibilité des ressources correspondant aux plafonds imposés par le dispositif. Une aubaine pour les parents qui pourront obtenir des loyers plus modérés puisque encadrés par le dispositif Pinel.

Jouez la carte de l’anticipation !

À l’heure qu’il est, étudiants, futurs étudiants et parents sont plus ou moins fixés sur la destination choisie pour l’an prochain. L’avantage : vous pouvez dores et déjà faire un petit tour d’horizon des villes choisies pour mieux appréhender les quartiers à privilégier et ceux à fuir, la proximité des écoles ainsi que les zones les mieux desservies par les transports en commun. Plus vous allez anticiper ce genre d’informations, mieux vous ciblerez votre recherche de biens à louer.

Dans certaines villes où la pénurie de logement se fait sentir, on assiste à un nouveau phénomène : les appartements sont loués bien avant que les locataires n’entrent dans les lieux, de peur que le bien ne leur passe sous le nez !

Autre astuce : vous pouvez dès à présent vous inscrire sur les sites de recherche de biens à la location, auprès également d’agences immobilières et activer des alertes vous permettant d’être avertis dès la mise à disposition d’un bien correspondant à vos critères de recherche.

Maître mot : la réactivité.

Ce n’est donc plus un secret, dès lors que vous décidez de partir à la chasse au logement étudiant, vous devez faire de cette quête du Graal une priorité de chaque jour en étant hyper réactif ! Dès qu’une annonce mise en ligne correspond aux critères que vous recherchez, sautez sur votre téléphone et convenez d’une visite avec l’agence ou le propriétaire-bailleur.

Il est essentiel de se rendre disponible et surtout de se rendre à la visite le dossier de location complet, bien ficelé avec un maximum de documents permettant aux gestionnaires d’être rassurés par votre situation. Plusieurs solutions sont aujourd’hui possibles : soit vous avez un dossier papier soit vous avez avec vous une clé USB contenant l’ensemble des documents qui pourraient vous être demandés.

Astuce pour que votre dossier atterrisse sur le haut de la pile

Avec une telle concurrence, il devient de plus en plus compliqué de se démarquer et de faire la différence avec le candidat précédent. Ce qui peut vous sauver : votre précision, votre réactivité et votre rigueur. En effet, n’attendez pas d’avoir déjà effectué votre première visite pour avoir le dossier complet dans les mains. Aujourd’hui, si vous voulez décrocher l’appartement de vos rêves, il faut savoir s’en donner les moyens !
Il est important de savoir que depuis 2015 et l’établissement de la loi Alur, la liste des documents pouvant être demandés par le propriétaire aux locataires est clairement encadrée. (décret n°2015-1437)

  • un justificatif d’identité (Carte nationale d’identité)
  • un justificatif de votre situation professionnelle (certificat de scolarité pour les étudiants, contrat de travail si vous avez une activité rémunérée)
  • l’état des lieux de vos ressources (justificatifs APL, bourses, pensions…). De manière générale, il est demandé à ce que les revenus représentent 3 fois le montant du loyer.
  • si vous avez un garant, intégrez au dossier les documents le concernant
  • des documents bonus : lettre de recommandation d’un ancien propriétaire, lettre de motivation, CV…sont autant d’atouts supplémentaires
Attention

Il y a certains documents que le propriétaire n’est pas en droit de vous demander comme par exemple : un extrait de compte, une photo d’identité, un extrait de casier judiciaire, votre carte vitale…

Pas de commentaire