Suivez-nous :

Énergie en copropriété : à quand le bouclier tarifaire 2023 ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Comme c'est le cas pour les petites entreprises, le ministre du logement et de la transition énergétique prévoit d'instaurer un bouclier tarifaire énergétique pour les logements en copropriété. Avec un mégawattheure plafonné à 280 €, et un effet rétroactif pour 2022, le coup de pouce de l'État pourrait venir en aide à de nombreux ménages modestes vivant en immeuble.
Accueil / Actualités / Énergie en copropriété : à quand le bouclier tarifaire 2023 ?

Les copropriétés auront-elles les mêmes aides que les TPE ?

Le prix de l’énergie en France flambe à vitesse grand V. Afin de préserver un semblant d’équilibre au sein des postes les plus sévèrement touchés par une consommation importante inévitable, le Gouvernement porte une attention particulière au sujet. Début janvier, Olivier Klein annonçait débloquer une aide tarifaire pour les TPE (petites entreprises de moins de 10 salariés), leur permettant de bénéficier d’un bouclier énergétique pour alléger leurs factures en 2023. Et pour cause, le prix du mégawattheure a atteint des niveaux record au deuxième trimestre 2022, affolant les compteurs des boulangers et petits restaurateurs, en affichant des tarifs compris entre 400 et 1000 €. Habituées aux factures de 50 € par mégawattheure, les TPE ont de quoi s’inquiéter. C’est pourquoi le parachute proposé par le ministre de la transition écologique tombe à pic, avec un tarif énergie bloqué à 280 € pour l’année 2023. Certes encore très élevé, le bouclier énergie des TPE devrait cependant amortir la chute de leurs factures énergivores.

Enfilant sa double casquette ministérielle, Olivier Klein s’attaque deux jours plus tard au territoire des logements collectifs, annonçant l’amorce de discussions auprès des énergéticiens pour établir un bouclier tarifaire pour les copropriétés en 2023. L’objectif du ministre du logement sera d’appliquer une aide énergétique pour les copropriétés, en se basant sur le modèle tarifaire des TPE.

« C’est le même principe, on va travailler avec les énergéticiens pour qu’ils aient des prix qui ne soient pas insupportables pour les copropriétés, pour les bailleurs. »

Le bouclier énergie sera-t-il rétroactif pour les copropriétés ?

Initialement mis en place au début de l’hiver 2022, le bouclier tarifaire énergie permet de plafonner le coût des factures de gaz et d’électricité des ménages, mais ce dernier à augmenté de 15 % en 2023. Autre problématique mise en exergue, le bouclier devait faire l’objet d’une demande de la part les syndics de copropriété pour pouvoir y prétendre, si tenté de respecter le plafond imposé. Résultat des courses, certains particuliers vivant dans des logements sociaux ou en copropriété, ont vu leurs factures d’électricité et de gaz bondir en flèche, une hérésie quand on sait que ce type de logement concentre une majorité des foyers les plus modestes. Si le bouclier tarifaire des copropriétés est appliqué pour 2023, il sera également rétroactif pour compenser les factures précédentes. Les contrats récemment signés à des prix exorbitants seront de fait allégés par le tarif énergétique plafonné sur le modèle des TPE.

Cette initiative gouvernementale, est également un bon moyen de freiner les abus des contrats énergétiques aux tarifs très élevés, dont le bouclier tarifaire des copropriétés devrait stopper leurs ardeurs.

En savoir plus sur les charges locatives

Pas de commentaire