Le taux du livret A inchangé au mois d’août

Le taux du livret A n'augmentera pas après sa révision au mois d'août a annoncé le ministère de l'économie et de la finance et restera donc à 0, 75 %. Une décision en accord avec les recommandations de la Banque de France.

taux-livretA-stable

Le niveau d’inflation n’a pas conduit une hausse du taux du livret A, celui-ci restera fixé à 0,75 %. La Banque de France avait conseillé au gouvernement de maintenir ce niveau lors de sa révision le 1er août, chose que l’exécutif a entendue. Le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire a justifié sa décision par le fait que « les taux de marché restent extrêmement faibles, voire négatifs pour les maturités les plus courtes« . Une position confortée par la conjoncture économique de la zone euro ainsi que de la politique monétaire de la BCE. Une mauvaise nouvelle pour les épargnants qui espéraient une augmentation du taux du livret A atteignant 1 %. En effet, la rémunération des épargnants ayant un livret A sera inférieure à l’évolution du taux des prix de la consommation moyenne des six derniers mois. Cet indice est aujourd’hui, le nouvel indicateur qui fixe le taux de cette épargne prisé des français dans l’optique de conserver leur pouvoir d’achat.
Le communiqué de Bercy indique la volonté de l’exécutif de s’éloigner de la nouvelle formule de calcul du taux de placement populaire afin de garantir une meilleure stabilité.
Bruno Le Maire précise que cette mesure « prend en compte la diminution de l’inflation (hors tabac) en fin de semestre. ».

Elle est de 0,7 % en juin, soit un niveau proche de celui de fin 2016. Par ailleurs, les taux de marché restent extrêmement faibles, voire négatifs pour les maturités les plus courtes.

Le ministre de l’économie et de la finance estime également qu’ainsi l’attractivité de ce placement financier sera maintenu et qu’il bénéficiera à la rénovation et à la construction de nouveaux logements sociaux. Rappelant également que le logement social reste une des priorités du gouvernement.

Avantage fiscal conservé

Malgré cela, le livret A gardera son avantage fiscal, maintenant ainsi son attractivité auprès des épargnants. Pour le ministère en question, il est primordial d’aplanir la fiscalité de l’épargne et de mettre en place un prélèvement forfaitaire de 30 % environ ; tout en garantissant ce produit d’épargne défiscalisant et non soumis aux prélèvements obligatoires.
En effet, ce placement est très prisé des français, depuis le début de l’année, il comptabilise environ 10 milliards d’euros de dépôts. Les dernières prévisions des économistes de la BPCE estiment que livret A recevra encore 7 milliards d’euros d’apport d’ici le mois de janvier 2018.

Partagez l'article : Facebook Linkedin Twitter Google Plus Mail

Votre simulation pinel personnalisée

Avec un investissement Pinel, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 € !
Et vous, quel sera le montant de votre économie d’impôt ?

Etude gratuite et sans engagements