Suivez-nous :

Logements neufs : des douches à l’italienne bientôt obligatoires

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Afin de faciliter la vie des personnes handicapées et des personnes âgées, les appartements des futurs immeubles collectifs devront, dès 2020, tous être dotés d'une douche à l'italienne.
Accueil / Actualités / Logements neufs : des douches à l’italienne bientôt obligatoires

Des salles de bains plus accessibles

Depuis le 1er janvier 2020, les logements neufs construits dans un habitat collectif doivent être équipés d’une douche à l’italienne, c’est-à-dire une douche de plain-pied. Finis, donc, les bacs de douches avec une petite marche.

Le gouvernement a pris cette décision en décembre dernier lors du Comité interministériel du handicap. L’objectif est de faciliter l’accessibilité des salles de bains aux personnes handicapées, aux personnes âgées, ou encore aux personnes valides, mais qui sont temporairement handicapées suite à un accident.

Une mesure fortement soutenue par le ministre du Logement, Julien Denormandie. Ce dernier avait déjà œuvré pour que le nouveau dispositif d’aide à la rénovation destiné aux ménages modestes porté par Action Logement, prenne en charge les travaux pour remplacer les baignoires pour des douches sans marche.

Une mesure qui divise

faciliter-acces-salle-de-bain-logements-neuf-douche

Cette initiative a réjoui les associations de personnes handicapées, comme l’association des paralysés de France. En effet, prendre une douche en fauteuil roulant est déjà assez compliqué et dangereux. S’il faut aussi passer une petite marche, les choses peuvent encore se corser.

Disposer d’une douche à l’italienne, dans laquelle on peut rentrer en fauteuil roulant, sans problème, facilitera la vie des personnes à mobilité réduite. Il en est de même pour les personnes âgées ou les personnes temporairement invalides (jambes cassées, entorses…). Une douche de plain-pied peut leur éviter des accidents comme les chutes, fréquentes dans les baignoires.

Mais si cette mesure a suscité l’enthousiasme des associations de personnes handicapées, ce n’est pas le cas pour les professionnels du bâtiment. En effet, la Fédération française du bâtiment n’a pas très bien accueilli cette nouvelle qui y voit plutôt une contrainte. Installer une douche à l’italienne dans tous les nouveaux logements risque d’entraîner des surcoûts de constructions, car il faudra couler plus de béton.

On sera également obligés de faire une étanchéité générale sur toute la surface de la salle de bains. Aujourd’hui, on nous demande de construire moins cher pour que le maximum de personnes puisse accéder à la propriété, mais si on nous impose encore des choses, ce sera compliqué.

Alain Chapuis, référent accessibilité à la FFB (Fédération française du Bâtiment).

Pour les professionnels du bâtiment, une douche extra-plate avec une marche de 2 centimètres et un siphon installé dans la cloison de la salle de bains serait une meilleure solution, aussi bien d’un point de vue technique que financier.

Pas de commentaire