Les charges de copropriété ont augmenté de 3,9% en 2016

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Les charges de copropriété ont encore augmenté de plus de près de 4% en 2016. D'après l'Association des responsables de copropriété (ARC), la cause principale serait le vieillissement du parc immobilier.
Accueil / Actualités / Les charges de copropriété ont augmenté de 3,9% en 2016

L’ARC a fondé un observatoire des charges il y a 8 ans, grâce aux données comptables de 2500 copropriétés.

Les raisons de cette hausse des prix

Les analyses de l’ARC permettent entre autres de mieux comprendre les variations de prix en copropriété. Cette dernière hausse des charges se situe largement au dessus de l’inflation, qui a été d’environ 0,5% au cours de 2016. On remarque un bond par rapport aux chiffres des années précédentes. En effet, les charges étaient restées pratiquement stables en 2015 (+0,7%) et avaient même baissé de 4,9% en 2014. Un chiffre étonnant mais purement conjoncturel et qui rappelle surtout un hiver très doux qui avait engendré une réduction important des charges énergétiques. Pour 2016, les raisons sont multiples. En haut de la liste cependant, les contrats d’assurance, qui ont largement augmenté (+82,2% depuis 2007). En cause? La sinistralité nationale et locale, conséquences du vieillissement du parc immobilier… « Seule une véritable mise en concurrence des compagnies d’assurance peut permettre à certaines copropriétés de retrouver des tarifs plus compétitifs », estime l’ARC. L’association précise par ailleurs que les tarifs des assurance augmentent lors qu’un sinistre a affecté une copropriété mais a contrario on ne note aucune baisse lorsque les choses s’améliorent.

Des pratiques abusives des syndics

L’Association dénonce « les pratiques abusives des syndics en matière de prestations particulières et d’augmentation des forfaits de base à l’occasion de la mise en place des contrats types de syndic« . Des pratiques qui seraient responsables de la hausse des dépenses de gestion courante (+47,9% depuis 2007). Depuis 2016 en effet on remarque que des contrats type de syndic ont été mis en place à compter de leur approbation lors des assemblées générales du premier semestre. Cela a débouché dans certaines copropriétés par une forte augmentation des honoraires de base, non compensée par une réduction du même niveau des prestations. L’évolution des charges de chauffage représente tout de même 1/3 des charges totales et on note une augmentation de +8,6% par rapport à 2015. Ce chiffres s’explique par la consommation en calories qui a augmenté de 13,3% de 2015 à 2016 du fait d’une saison plus froide que la précédente et des tarifs des ressources énergétiques utilisées.

Pas de commentaire