Suivez-nous :

Impôts sur le revenu 2020 : vers un allongement de la période déclarative ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités, Actualités immobilières
  • Commentaire 0
Cette année, le calendrier pour déposer votre déclaration d'impôts a été dévoilé dès février. Si la date limite pour déclarer ses revenus 2019 au format papier est fixée au 14 mai, pour la déclaration en ligne, tout va dépendre de votre lieu de résidence. Cependant, face à la crise sanitaire du coronavirus, Bercy envisage d'allonger ce délai.
Accueil / Actualités / Impôts sur le revenu 2020 : vers un allongement de la période déclarative ?
MISE A JOUR

Le gouvernement a annoncé, mardi 31 mars, qu’il décalait l’ouverture de la déclaration sur les revenus du 9 au 20 avril 2020. Les contribuables, qui font leur déclaration sur papier, ont désormais jusqu’au 12 juin pour la renvoyer.
Pour les déclarations en ligne, voici le nouveau calendrier :

Départements 01 à 19 : 04 juin 2020
Départements 20 à 54 : 08 juin 2020
Départements 55 à 976 : 11 juin 2020

Quand déclarer vos revenus ?

L’ouverture du service de télédéclaration des revenus, accessible sur le site Impots.gouv, ouvre le mercredi 8 avril 2020.

La déclaration de revenus papier, elle, devra être rendue avant le 14 mai 2020. À noter que la déclaration papier, encore autorisée pour les personnes qui n’ont pas Internet, doit disparaître en 2020.

Pour les déclarations en ligne, cette date va dépendre, comme chaque année, de votre lieu de résidence.

  • Départements 01 à 19 : 19 mai 2020
  • Départements 20 à 49 : 26 mai 2020
  • Départements 50 à 976 : 2 juin 2020

Dès cette année, plusieurs millions de contribuables n’auront plus à faire leur déclaration de revenus. Effectivement, si la déclaration pré-remplie ne nécessite aucune modification, ils n’auront rien à faire. Cela vaudra déclaration automatique, ou tacite.

À l’heure du coronavirus, peut-on reporter sa déclaration de revenus ?

Impots-revenus-2020-déclaration-délais-covid-19

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et du confinement, de nombreuses voix ont réclamé le report des déclarations de revenus.

C’est notamment le cas du syndicat Solidaires Finances publiques. « Le report de cette campagne déclarative constitue une exigence responsable et de bon sens au regard de la situation d’urgence sanitaire. Avec 4,5 millions de sollicitations des contribuables aux guichets des services des finances publiques, lancer la campagne dans ces conditions est de fait une prise de risque pour la santé des agentes et des agents des finances publiques, mais aussi pour celle des contribuables. »

De son côté, le gouvernement réfléchit plutôt à un allongement de la période déclarative. Selon le ministère de l’Action et des Comptes publics, la prolongation du délai accordé aux contribuables pour déclarer leurs revenus est à l’étude et des annonces devraient être faites cette semaine.

Des mesures pour faire face aux difficultés de paiement de vos impôts

Face à l’impact du Covid-19, le gouvernement a fait savoir que les contribuables peuvent dès à présent anticiper des difficultés dans le paiement de leurs impôts.

Attention, vous ne devez en aucun cas vous déplacer dans votre centre des impôts. L’essentiel des démarches peut se faire en ligne sur le site impots.gouv.fr

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Demander un délai supplémentaire pour le paiement de vos impôts : pour cela, vous devez vous rendre sur le site des impôts, dans votre espace personnel. De là, vous pourrez contacter l’administration via votre messagerie sécurisée. Dans le tableau de bord, sélectionnez « Écrire à l’administration/J’ai un problème concernant le paiement de mon impôt/J’ai des difficultés pour payer », puis laissez-vous guider.
  • Modifier le montant de votre prélèvement à la source : vous devez également vous rendre sur le site des impôts, dans votre espace personnel. Ensuite, allez sur la page « Gérer mon prélèvement à la source » puis cliquez sur « Actualiser suite à une hausse ou à une baisse de revenus ». En actualisant vos revenus dès maintenant, votre nouveau taux de prélèvement sera transmis à votre collecteur ce mois-ci.

Le gouvernement a également mis en place des mesures pour aider les travailleurs indépendants. Tout d’abord, leur échéance du mois de mars ne sera pas prélevée et sera lissée par la suite sur les prochaines échéances.

De plus, ils peuvent demander :

  • Un délai de paiement
  • Un ajustement de leur échéancier de cotisations pour anticiper leur baisse de revenus
  • L’intervention de l’action sociale

À lire également

Pas de commentaire