Suivez-nous :

Déclaration de revenus 2020 : les dates à retenir

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Cette année, avec l'arrivée de la déclaration automatique, environ 12 millions chanceux n'auront plus besoin de remplir leur déclaration de revenus. Cependant, les contribuables indépendants ou qui perçoivent des revenus fonciers, il faudra encore se plier à l'exercice. Date limite de déclaration, application du taux de prélèvement, réductions d'impôts... L'administration fiscale vient de dévoiler son calendrier 2020.
Accueil / Actualités / Déclaration de revenus 2020 : les dates à retenir

8 avril : ouverture de la période de déclaration

Déclaration papier, en ligne, cette date est valable pour tous les contribuables. Cependant, cette année, avec l’arrivée de la déclaration automatique, certains vont avoir la chance de se voir dispenser de la corvée de déclaration des revenus.

En effet, en avril, tous les contribuables vont recevoir une déclaration de revenus pré-remplie. S’il n’y a rien à corriger ou à rajouter, la personne n’aura rien à faire. Dans le cas contraire, elle devra remplir sa déclaration et l’envoyer.

De mai à juin : fin des déclarations

Pour les contribuables qui n’ont pas encore choisi la dématérialisation de la déclaration des revenus, ils devront renvoyer la version papier au plus tard le 14 mai 2020.

ATTEntion

Depuis 2019, la déclaration en ligne est obligatoire pour toutes les personnes dont l’habitation principale est équipée d’un accès internet.

Pour les contribuables qui ont opté pour la déclaration en ligne, ils bénéficieront, comme chaque année, d’un délai supplémentaire qui dépendra de leur département :

  • Pour les départements 01 à 19 la date limite est le 19 mai 2020
  • Pour les départements 20 à 49 la date limite est le 26 mai 2020
  • Pour les départements 50 à 976 la date limite est le 2 juin 2020

Fin juillet : réception de l’avis d’impôts 2020

Les contribuables, qui auront correctement rempli leur déclaration de revenus entre avril et juin, recevront leur avis d’impôt 2020, par mail ou par courrier, à la fin du mois de juillet. Cet avis mentionnera le montant de leur impôt et le montant du taux de prélèvement.

Versement du solde des crédits ou réductions d’impôts

Pour les contribuables bénéficiant de crédits et/ou de réductions d’impôts, c’est aussi à cette période, fin juillet, qu’ils percevront le solde de leurs avantages fiscaux. À noter, qu’un acompte de 60 % leur aura déjà été versé à la mi-janvier.

Sont concernés les emplois à domicile, les frais de garde des jeunes enfants, les investissements locatifs Pinel, ou encore les dons aux œuvres et partis politiques.

A lire également : nos conseils pour faire sa déclaration fiscale avec le dispositif Pinel

1er septembre : application des nouveaux taux de prélèvement

impots-prelevement-source-planning-2020

Une fois que les déclarations de revenus 2019 auront été traitées par l’administration fiscale, les contribuables se verront appliquer, entre le 1er septembre 2020 et le 31 août 2021, un nouveau taux de prélèvement à la source calculé en fonction de leurs revenus 2019.

Cependant, à tout moment, durant l’année, il est possible de modifier son taux de prélèvement en cas de hausse ou de baisse des revenus, ou si la situation familiale change.

De même, pour les contribuables qui ne souhaitent pas que leur employeur connaisse leur taux de prélèvement, ils peuvent opter pour le taux « non-personnalisé ». Ce dernier dépend uniquement du montant des revenus et ne tient pas compte de la situation de famille. Généralement, ce taux est supérieur au taux personnalisé. Le contribuable devra donc verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence entre le prélèvement calculé avec le taux personnalisé et celui calculé par l’employeur.

Mi-décembre : fermeture du service de correction en ligne

Enfin, en cas d’erreur, pas de panique. Jusqu’à la mi-décembre, un service de correction en ligne permettra aux contribuables de modifier, si besoin, leur déclaration. Après ce délai, il faudra faire une réclamation, directement, au centre des finances publiques.

À noter que ce service de correction en ligne ne fonctionne pas pour les personnes qui ont réalisé leur déclaration de revenus sur papier.

Attention

En cas de retard dans votre déclaration de revenus vous vous exposez à une majoration de votre impôt :

  • 10 % en l’absence de mise en demeure
  • 20 % en cas de dépôt tardif de déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure
  • 40 % lorsque la déclaration n’a pas été déposée dans les 30 jours suivant la réception d’une mise en demeure

À lire également

Pas de commentaire