Suivez-nous :

Impôt sur le revenu 2020 : comment choisir le bon taux pour le prélèvement à la source ?

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Le printemps arrive et l'heure de déclarer ses revenus à l'administration fiscale approche. C'est donc le moment de savoir comment est calculé les taux du prélèvement à la source. Ce taux est mis à jour une fois par an, en septembre, sur la base de la déclaration effectuée au printemps. Explications.
Accueil / Actualités / Impôt sur le revenu 2020 : comment choisir le bon taux pour le prélèvement à la source ?

Le prélèvement à la source, qu’est-ce que ça change ?

Avec l’application du prélèvement à la source depuis janvier 2019, le taux de prélèvement est au cœur des débats, car, en France, le système repose sur un principe de tranches, de barèmes et de taux spécifiques à chaque profil.

Concrètement, l’Administration calcule le taux sur les revenus de l’année précédente. Toutefois, cette année, la baisse des impôts prévue par l’article 2 de la loi de finances 2020, est venue modifier, en janvier dernier, le taux établi en septembre dernier pour la plupart des contribuables.

Le taux est calculé, de droit, par l’administration fiscale sur la base de la dernière déclaration de revenus du contribuable. Malgré les formules mises en place, l’erreur est humaine. Le fisc peut éventuellement s’être trompé en calculant votre taux. Pas de panique, le taux de prélèvement est mis à jour chaque année, en septembre. Déclarer ses revenus 2019 au printemps 2020 permet donc de rectifier ce taux pour qu’il soit au plus proche de la situation actuelle du contribuable.

Près de 23 millions de déclarations de revenus
ont ainsi été déposées en 2019 selon Bercy.

Quel taux de prélèvement à la source choisir ?

Le taux de prélèvement à la source est indiqué sur votre avis d’imposition. Si le contribuable ne se manifeste pas, le taux appliqué par le fisc est, par défaut, le taux personnalisé. Mais sachez qu’il existe deux autres options de taux possibles. Chaque type de taux de prélèvement présente des spécificités.

Le taux personnalisé

Le taux personnalisé est le taux appliqué par défaut. Il tient compte des revenus du foyer fiscal et de la situation familiale. Le taux personnalisé peut s’appliquer à tous les revenus soumis au prélèvement à la source.

Le taux individualisé

Il est destiné aux couples mariés ou pacsés afin de prendre en compte les disparités de revenus au sein du foyer. Ainsi, un couple peut opter pour le taux individualisé au lieu d’un taux unique commun. Ce taux prend en compte les revenus respectifs des membres du foyer fiscal et est calculé directement par l’administration fiscale. Cette option permet de prélever le même montant d’impôt qu’avec le taux personnalisé du foyer fiscal, mais en le répartissant différemment.

Le taux non-personnalisé

Contrairement aux autres options, le taux non-personnalisé (ou taux neutre) permet de conserver une certaine confidentialité vis-à-vis de votre employeur. En effet, en optant pour cette option, le contribuable s’oppose à ce que l’administration fiscale communique le taux personnalisé à l’employeur du contribuable.

À noter, toutefois, que ce taux est souvent désavantageux, car souvent supérieur au taux personnalisé. Le taux non-personnalisé est calculé à partir du barème progressif de l’impôt sur le revenu pour une part. Dans ce cas, le contribuable devra attendre le mois de septembre pour être régularisé en fonction de sa situation. Inversement, si le taux non personnalisé est inférieur à votre taux personnalisé, vous devrez alors verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence. Autre point négatif, il ne tient pas compte de la situation familiale du contribuable. Ainsi, si ce dernier a des enfants à charge, ce taux ne lui convient pas.

Barème du taux neutre du prélèvement à la source 2020

Salaire mensuelTaux neutre
Inférieur à 1 418 €0 %
De 1 419 € à 1 472 €0.5 %
De 1 473 à 1 567 €1.3 %
De 1 568 € à 1 673 €2.1 %
De 1 674 € à 1 787 €2.9 %
De 1 788 € à 1 883 €3.5 %
De 1 884 € à 2 008 €4.1 %
De 2 009 € à 2 376 €5.3 %
De 2 377 € à 2 720 €7.5 %
De 2 721 € à 3 098 €9.9 %
De 3 099 € à 3 487 €11.9 %
De 3 488 € à 4 069 €13.8 %
De 4 070 € à 4 878 €15.8 %
De 4 879 € à 6 104 €17.9 %
De 6 105 € à 7 625 €20 %
De 7 626 € à 10 583 €24 %
De 10 584 € à 14 333 €28 %
De 14 334 € à 22 500 €33 %
De 22 501 € à 48 196 €38 %
Supérieur à 48 167 €43 %

Quel taux s’applique pour les nouveaux entrants ?

Pour les contribuables qui déclarent pour la première fois leurs revenus, un barème par défaut est appliqué. Ce dernier correspond à une personne célibataire sans enfant avec une seule part de quotient familial. Pour les primo-déclarants déjà en couple, il est possible de demander le calcul d’un taux personnalisé au centre des impôts.

Quelles démarches pour adapter votre taux de prélèvement à la source ?

Le type de taux choisi est modifiable à tout moment sur votre espace Particuliers du site impots.gouv.fr, dans l’espace « Gérer mon prélèvement à la source ». Vous pouvez y réaliser plusieurs démarches qui peuvent venir modifier votre taux, comme :

  • Déclarer une hausse ou une baisse de revenus.
  • Signaler un changement de situation (mariage, pacs, naissance,…).
  • Choisir un type de taux différent du taux personnalisé.
  • Opter pour un versement trimestriel plutôt qu’un versement mensuel.

A lire également

Pas de commentaire