Immobilier : l’état des lieux devient virtuel

  • Publié le
  • Rédigé par
  • Actualités
  • Commentaire 0
Source de conflits tant à l’entrée dans le logement qu’à la sortie, l’état des lieux est une épreuve redoutée par les deux parties. Une solution pourrait pacifier la démarche.
Accueil / Actualités / Immobilier : l’état des lieux devient virtuel

Les rôles ont tendance à s’inverser au fil du temps. Lors du premier état des lieux, le locataire cherche la moindre petite fêlure, tandis qu’au moment de la sortie, c’est le propriétaire qui va observer à la loupe le moindre éclat, chacun cherchant à se protéger au meilleur moment. C’est malheureusement souvent le propriétaire qui a le dernier mot, vu qu’il détient la caution. Quand il ne l’a pas encaissé dès réception.

Une nouvelle technologie pourrait faciliter les visites et surtout éviter les contentieux pour une micro rayure sur le parquet où une cheville pas enlevée. La société française Opéra groupe propose ainsi un état des lieux entièrement virtuel en complément de la description papier traditionnelle. Si le mécanisme n’est pas nouveau, le degré de précision, oui. Il est ainsi possible de zoomer à grande échelle et surtout, de comparer l’avant et l’après.

Établir un devis

Outre le fait de proposer un niveau de détails sans précédent, la société affirme également que son outil permet de réaliser des devis sans même faire venir un artisan sur place, ce qui peut engendrer des frais supplémentaires. Et elle peut servir de tampons entre propriétaires et locataires, évitant la mauvaise fois des uns et des autres.

Le numérique fait une entrée remarquée dans le monde de l’immobilier tant il arrive bien tard. Outre les récentes enquêtes sur les malversations des agences immobilières et de leur représentants, la pierre a plus d’un train de retard sur la numérisation de son économie. Un virage que la profession aborde avec prudence.

Pas de commentaire